Tous ensemble pour votre santé

Addictions

Article
L’addiction se caractérise par l’impossibilité répétée de contrôler un comportement et la poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives. La notion de conduite addictive comprend à la fois les addictions aux substances psychoactives (alcool, tabac, drogues illicites) mais également les addictions comportementales, sans substances psychoactives (jeu par ex).
Corps de texte

La consommation d’alcool représente un enjeu de santé publique majeur en France, où elle est à l’origine de 49 000 décès par an. Il en est de même en Europe, où elle est responsable de plus de 7 % des maladies et décès prématurés. Au niveau mondial, l’alcool est considéré comme le troisième facteur de risque de morbidité, après l’hypertension artérielle et le tabac. La consommation d’alcool provoque des dommages importants sur la santé. Elle peut agir sur le « capital santé » des buveurs tout au long de la vie, depuis le stade embryonnaire jusqu’au grand âge.

La politique publique en matière de consommation d’alcool vise un double objectif de prévention et de prise en charge. Elle est mise en œuvre par le ministère en charge de la santé, s’appuie sur un ensemble d’outils et s’adresse à tous : particuliers, professionnels de santé, intervenants sociaux, éducateurs et acteurs économiques.

Pour en savoir plus :

Parce que le tabac est la première cause évitable de mortalité en France, la lutte contre le tabagisme est une priorité de santé publique. Ce dossier s’adresse à toute personne qui souhaite obtenir des informations sur le tabagisme et sa prise en charge (cadre légal, effets sur la santé, où trouver des conseils et de l’aide pour l’arrêt du tabac etc.).
Les professionnels de santé trouveront également des informations utiles à leur pratique.

Pour en savoir plus :

La politique de réduction des risques et des dommages en direction des usagers de drogue vise à prévenir la transmission des infections, la mortalité par surdose par injection de drogue intraveineuse et les dommages sociaux et psychologiques liés à la toxicomanie par des substances classées comme stupéfiants.

En savoir plus : 

L’Agence régionale de santé impulse une politique en matière d’addictions dans la région. Elle est compétente sur l’ensemble des champs, de la prévention à l’accompagnement médico-social et aux soins.  Il existe des structures spécialisées dans la prévention globale des addictions et/ou des conduites à risque et des structures centrées sur la prévention d’un produit.

La prévention permet de réduire de manière significative la survenue des maladies ou de retarder leur processus naturel d’aggravation. La promotion de la santé vise à changer le contexte environnemental des personnes dans un sens favorable à la santé en leur donnant les moyens d'agir sur les déterminants de leur santé

Outre ces structures dont le cœur de métier est la prévention, de nombreux acteurs interviennent dans ce champ : établissements scolaires, associations néphalistes et d’auto-support, structures de soins addictologiques, centres socioculturels, missions locales, collectivités territoriales, mutuelles, organismes de protection sociale, police, gendarmerie, ….

En savoir plus  : 

Aller plus loin

Liens utiles