Tous ensemble pour votre santé

Accompagnement des projets de Maisons de Santé Pluriprofessionnelles

Article
Le développement des structures d’exercice coordonné constitue une priorité du Projet Régional de Santé 2018-2022 de l’Agence Régionale de Santé Grand Est et de « Ma Santé 2022 ». L’ARS Grand Est accompagne ainsi le fonctionnement de 128 Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP) tout en apportant son appui à plus de 80 projets.
Corps de texte

A ce titre, l’Agence régionale de santé a un rôle d’accompagnement et de conseil auprès des professionnels de santé qui veulent s’investir dans ces dispositifs. Cette aide se concrétise par la mise à disposition d’éléments de diagnostic territorial, par un appui à la formalisation des projets ou encore par la mise en relation avec d’autres acteurs.

Cet appui se matérialise également par l’attribution de moyens financiers. Le financement FIR (Fonds d’Intervention Régional) « starter » peut être mobilisé à hauteur de 100 000 € maximum sur deux ans. Il constitue une aide au démarrage des structures et permet aux professionnels de financer du temps de coordination, d’investir dans du mobilier pour les espaces communs et dans du matériel informatique et de disposer d’un poste de secrétariat.

L’ARS confie aux 3 Fédérations de MSP un rôle d’appui aux professionnels (une par ante région) pour accompagner et guider ceux-ci dans la concrétisation de leurs projets. Un accompagnement à la fusion des 3 Fédérations a été initié en 2018 et se concrétisera en septembre 2019 par la création de la FEMAGE (Fédération des MPS Grand Est). L’ARS Grand Est a également mis en place depuis mars 2018, un accord-cadre permettant de mobiliser facilement, et dans des délais courts, plusieurs consultants pour accompagner les différents niveaux d’élaboration des projets. Cet accord-cadre porte sur trois dimensions :

  • accompagnement à la rédaction du projet de santé ;
  • analyse des volets immobiliers ;
  • appui à la structuration juridique de la structure.

Fin  2018, 128 MSP en fonctionnement sont recensées et plus de 80 en projets - tous stades d’avancement confondus - sur le territoire du Grand Est.

 

La région Grand Est compte aujourd’hui 57 maisons de santé en zone urbaine, dont 7 en quartier prioritaire de ville (QPV). L’ARS Grand Est a engagé une action visant à déployer des MSP dans les 6 principales agglomérations de la région Grand Est, sur la base d’un schéma d’implantation « en grappe » et l’instauration d’un partenariat fort avec la Caisse des Dépôts et Consignations. Cette action sera étendue en 2019 aux 24 villes bénéficiaires du plan « Actions Cœur de ville » de la région.

Le programme Pacte Soins Primaires

Ce programme, porté par la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP), est déployé depuis 2016 dans 6 régions pilotes. Les objectifs de ce programme sont de soutenir la structuration progressive des équipes de soins coordonnés et la pérennisation des structures, autour de 2 axes :

  • professionnalisation de la fonction de coordination
  • structuration des équipes de soins primaires.

La durée définie pour le programme PACTE en Grand Est est de 2 ans, la première réunion de lancement s’étant tenue le 15 mars 2018. Un binôme de formatrices-relais (avec la coordonnatrice de la FEMACHAMP et le médecin généraliste à la MSP du Neuhof à Strasbourg), s’est engagé dans la formation de coordonnateurs de regroupements professionnels :

  • ayant un niveau de maturité / une volonté suffisante pour s’engager dans l’atteinte d’objectifs de résultats,
  • ayant recruté ou identifié une fonction de coordonnateur,
  • étant éligible à l’ACI.

Au total, 24 professionnels ont bénéficié de cette formation.

Pour 2018, 4 journées de séminaires ont été programmées. Face au succès des premières journées de formation de la première session 2018-2019, et grâce à une bonne communication, de nombreuses demandes de professionnels souhaitant bénéficier du programme Pacte ont été recensées. En accord avec l’EHESP, et le binôme de formatrices-relais en Grand Est, la mise en place de cette seconde session 2019-2020 a été actée.

Aller plus loin

En savoir plus

  • L’article L1411-11-1 du Code de la Santé Publique définit l’équipe de soins primaires et précise que la Maison de Santé Pluri professionnelle (MSP) constitue une forme aboutie d’équipe de soins primaires.
  • Le Code de la Santé Publique, dans son article L6323-3, précise que la MSP est une personne morale constituée entre des professionnels de santé médicaux, paramédicaux ou des pharmaciens, qui assurent des activités de soins sans hébergement de premier recours et, le cas échéant, de second recours ; ils peuvent participer à des actions de santé publique, de prévention, d'éducation pour la santé et à des actions sociales dans le cadre d’un projet de santé.