Méningocoque B sur Strasbourg : suivi des cas et vaccination des populations à risque éligibles

Actualité
Homme avec mal de tête

L’ARS Grand Est a reçu plusieurs signalements d’infections invasives à méningocoque (IIM) chez des jeunes adultes sur le secteur de Strasbourg. Face à cette situation, une campagne de vaccination contre le méningocoque B est lancée depuis le 7 décembre sur ce secteur.

Au 5 janvier 2023, 6 cas d’infection invasive à méningocoque du groupe B liés à la même souche bactérienne sont survenus en Alsace.

Cinq résident dans l’agglomération de Strasbourg et 1 cas dans la ville de Colmar. Ces personnes étaient des jeunes adultes qui ont pu se croiser au cours de soirées dans des bars ou boites de nuit de l’hyper centre-ville de Strasbourg dont l’établissement le Live Club. Le cas résidant à Colmar présente des liens indirects avec l’agglomération strasbourgeoise par le biais de plusieurs personnes de son entourage.

Les méningocoques sont des bactéries qui peuvent provoquer des maladies très graves comme les méningites ou les septicémies. Ils sont normalement présents dans la gorge et le nez de nombreuses personnes. 

Il existe plusieurs types de méningocoques. Les plus fréquents en France sont les méningocoques de groupe B, C, W et Y. Ils peuvent se transmettre par voie aérienne ou par la salive.

Compte tenu de la souche de méningocoque identifiée à Strasbourg (B) et du protocole en vigueur, l'ARS Grand Est, en lien avec Santé publique France, recommande fortement aux publics concernés de se faire vacciner, dès que possible, contre le méningocoque B afin d’en limiter la circulation et d’empêcher l’apparition de formes graves.

La campagne de vaccination contre le méningocoque B a débuté le 7 décembre 2022.

 

Les populations concernées par la campagne de vaccination

Les personnes d'abord concernées ont été les employés de la boite de nuit, le Live Club, et les personnes ayant fréquenté ce lieu festif du centre-ville de Strasbourg.

Compte tenu de la progression de l'épidémie, la vaccination est désormais préconisée pour toutes personnes fréquentant les lieux festifs du centre-ville de Strasbourg.

Comment et où se faire vacciner contre le méningocoque B ?

Les prises de rendez-vous pour la vaccination via la plateforme Doctolib, au centre de vaccinations internationales (site du nouvel hôpital civil de Strasbourg).avec une prise en charge à 100%. Une ordonnance n'est pas nécessaire. 

Il est également possible de vous rendre chez votre médecin traitant pour vous faire prescrire le vaccin et vous faire vacciner chez votre professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier). Dans ce cas, c'est une prise en charge à 100% par l'Assurance Maladie. 

 

 

Afin de répondre aux questions concernant cette campagne de vaccination, l’ARS Grand Est a mis en place un numéro vert 0 800 32 04 00 (appel gratuit, service ouvert de 14h à 18h, du lundi au vendredi).

Concernant la vaccination réalisée au centre de vaccination dédié, elle sera effectuée avec le vaccin Bexsero® du laboratoire GSK Vaccines. Cette vaccination compte une première injection et un rappel au moins un mois après.

L’ARS invite les personnes fréquentant régulièrement les lieux festifs de ce quartier depuis le 18 novembre, à surveiller les symptômes évocateurs de la maladie et, en cas de doute à appeler le 15 en urgence.

Rappel des signes évocateurs

Affiche signes méningites

 

Les investigations épidémiologiques ont permis d’identifier et de traiter à titre préventif les personnes ayant été en contact à risque. L’ARS a sensibilisé les professionnels de santé de l’agglomération strasbourgeoise.

Vignette vaccination méningite

Pour sensibiliser les publics concernés par la campagne de vaccination, des supports de communication sont mises à disposition :