Plante invasive allergisante : la lutte contre l'ambroisie

Article
Amboisie

La présence d’ambroisie à feuilles d’armoise a été constatée en Grand Est et dans ses régions limitrophes. Cette plante constitue un problème de santé publique en raison de son pollen fortement allergisant et de son caractère envahissant. Depuis 2018, en complément d’un plan d’actions régional, tous les départements de notre région ont pris un arrêté préfectoral pour limiter son expansion.

Le pollen de cette plante invasive peut provoquer de graves allergies. Il suffit de quelques grains de pollen par mètre cube d'air pour que des symptômes apparaissent chez les personnes allergiques : rhinite allergique, conjonctivite, trachéite, toux, urticaire, asthme, eczéma, etc.

Compte tenu de son impact sanitaire, limiter l’expansion de cette plante constitue un enjeu de santé publique.

C’est au stade de la détection précoce des nouveaux foyers que les actions de lutte sont les plus efficaces.

Pour savoir où pousse cette plante, à quelle période, connaître sa présence en région Grand Est et savoir que faire si vous la rencontrez, consultez la rubrique grand public "Ambroisie".

Selon le rapport d’expertise de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) de juillet 2020, si la région Grand Est venait à être infestée à la hauteur de la région la plus concernée de France (Auvergne-Rhône-Alpes), les coûts estimés de l’ambroisie seraient de 28 M € uniquement pour les dépenses de soin.

Scénario : Quels impacts sanitaires si la France était autant touchée que la Région Auvergne Rhône Alpes (Carte) ?

Le rôle du maire

Le maire est le premier acteur concerné par la sécurité sanitaire de ses concitoyens :

  • il fait appliquer la réglementation nationale et départementale sur le territoire communal pour laquelle il reste juridiquement compétent ;
  • il met en œuvre les mesures de prévention et de gestion sur les zones qui relèvent de sa compétence : chantiers, bords de routes communales, espaces verts.
  • il veille à ce qu’une clause ambroisie soit inclue dans les cahiers des clauses techniques particulières (CCTP) des marchés publics et qu’une instruction soit jointe aux demandes de permis de construire.

L’article R. 1338-8 du code de la santé publique indique que le maire ou le président d’Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) concerné par la présence d’ambroisie, peut désigner un ou plusieurs référents ambroisie dont le rôle est de :

  • repérer les zones colonisées et inviter les personnes concernées à agir ;
  • orchestrer la lutte sur le territoire communal ;
  • contribuer, sous l’autorité du maire, au respect de la réglementation en vigueur ;
  • communiquer et faire remonter l’information en cas de difficulté ;
  • et pour les référents ambroisie intercommunaux, d’organiser la lutte au niveau intercommunal et de soutenir l’action des référents ambroisie communaux. Le référent ambroisie intercommunal est également utile pour mutualiser les actions de sensibilisation du grand public et des agents techniques : organisation de conférences, de journées d’arrachage, circulation d’expositions, organisation et animation de formations, etc. 

Un référent ambroisie peut être un élu local, un agent territorial ou un bénévole. Il peut s’appuyer sur des sentinelles pour repérer les zones colonisées.

 

Former et accompagner le référent Ambroisie de votre collectivité

L’ARS a mandaté FREDON Grand Est pour former et accompagner le réseau des référents ambroisie, qui constitue un enjeu majeur pour agir de manière préventive et limiter les risques de prolifération de l’ambroisie.

 

Sensibiliser les professionnels et les citoyens

Les actions de sensibilisation

Des actions de sensibilisation ou de formation à l’ambroisie et aux autres espèces nuisibles à la santé humaine sont régulièrement organisées, notamment lors des journées internationales de lutte contre les ambroisies qui ont lieu chaque année la 2ème quinzaine de juin.

Vous organisez ou souhaitez organiser un événement autour de l’ambroisie, faites-le savoir. Contactez FREDON Grand Est par mail : ambroisie@fredon-grandest.fr

 

Les supports et outils

Pour vous aider à sensibiliser la population à cette problématique ou faire connaître votre évènement, aidez-vous des outils et supports ci-dessous.

Article à insérer dans votre bulletin communal

 

Supports d'information et de communication

 

Vidéos pédagogiques

Un plan d’action régional depuis 2018

Afin que des mesures de prévention et de lutte soient organisées, des arrêtés préfectoraux ont été pris dans tous les départements de la région Grand Est en 2018 (cf liste Arrêtés en bas de page) et, depuis 2018, un plan d’actions régional est financé par l’ARS et animé par FREDON Grand Est.

L'objectif du plan d'actions régional est de prévenir les allergies liées à la prolifération des ambroisies en Grand Est. FREDON Grand Est est chargé par l'ARS de l’animer et le coordonner  :

  • La surveillance : créer un réseau de surveillance et coordonner la gestion des signalements
  • La prévention : prévenir et sensibiliser le grand public et les professionnels
  • La lutte : organiser la lutte contre les ambroisies (extension à la Berce du Caucase et autres espèces nuisibles à la santé)

Ce plan d’action fait partie de l’axe 2 du Plan Régional Santé Environnement Grand Est.

Renouvelé pour la période 2021-2023 et présenté officiellement lors d’un webinaire le 31 mai 2021, ce plan d’actions continue de s’appuyer sur les acteurs concernés comme les collectivités, les gestionnaires d’espaces et de linéaires, ainsi que le monde agricole. 

Un comité de pilotage a été constitué en 2021 pour partager au mieux les enjeux mais aussi pour mettre en œuvre des réponses adaptées. Le 3 février 2022 s’est tenue la première réunion à laquelle participaient plusieurs collectivités territoriales, gestionnaires de grands linéaires, partenaires du monde agricole et gestionnaires d’espaces naturels.

     

    La formation et un accompagnement du réseau des référents Ambroisie

    L’ARS a mandaté FREDON Grand Est  pour former et accompagner le réseau des référents ambroisie, qui constitue un enjeu majeur pour agir de manière préventive et limiter les risques de prolifération de l’ambroisie.

    Ainsi, en Grand Est :

    • de 2018 à 2020, 656 personnes ont été formées lors de 45 sessions d’une ½ journée en partie en partenariat avec le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale),
    • en 2021, 200 personnes ont été formées lors de 13 sessions d’une ½ journée en partie en partenariat avec le CNFPT,
    • 4 lettres d’information ont été diffusées aux référents désignés et formés, toutes en 2021.

    Consultez les programmes de formation proposés en Grand Est dans la rubrique ci-dessus Quel est votre rôle en tant que Maire ? > Former et accompagner le référent Ambroisie de votre collectivité

     

    La sensibilisation des professionnels et des citoyens

    Des actions de sensibilisation ou de formation à l’ambroisie et aux autres espèces nuisibles à la santé humaine sont régulièrement organisées, notamment lors des journées internationales de lutte contre les ambroisies qui ont lieu chaque année la 2ème quinzaine de juin.

    Ainsi, ont notamment été organisées dans tout le Grand Est :

    • de 2018 à 2020, 51 actions de sensibilisation touchant plus de 2000 personnes (stand de sensibilisation à Reims-51, animations et miniconférences à Lutterbach-68, etc.)
    • en 2021, 17 actions de sensibilisation touchant environ 1700 personnes (Salon Les Culturales à Betheny-51, sensibilisation des étudiants à Nancy-54, etc.)

    Vous organisez ou souhaitez organiser un événement autour de l’ambroisie, faites-le savoir ! Contactez FREDON Grand Est par mail : ambroisie@fredon-grandest.fr

     

    Consultez les supports d'information dans la rubrique ci-dessus "Quel est votre rôle en tant que Maire ? > La sensibilisation des professionnels et des citoyens"

     

     

    Aller plus loin

    Contact

    Direction de la Promotion de la Santé, de la Prévention et de la Santé Environnementale | Département Santé environnementale | ars-grandest-departement-environnement@ars.sante.fr