Baignade en milieu naturel

Article
Visuel
Carte postale Baignez vous sans hésiter
Pour garantir la qualité des eaux des sites de baignade déclarés par les communes dans la région Grand Est, l'ARS organise un contrôle sanitaire, qui vient valider la surveillance mise en place par les gestionnaires des équipements.
Ce contrôle porte sur l’analyse de la qualité des eaux, et également sur l’hygiène et l’aménagement des sites.
Corps de texte

Suite à la publication du décret n° 2020-663 du 31 mai 2020, l’accès aux plages, plans d’eau et lacs est autorisé sans dérogation. Les baignades dites « réglementées » peuvent alors ouvrir sous réserve du respect de la réglementation en vigueur concernant d’une part la qualité des eaux et d’autre part, les mesures barrières, d’hygiène et de distanciation qui restent de mise en raison de l’épidémie de COVID 19.

Le SARS-CoV-2 ou COVID 19 est un virus qui infecte principalement les cellules des voies respiratoires hautes et basses. Il est très contagieux par l’émission de gouttelettes et par contact mains-visage.

Aucune donnée de survie et de maintien du caractère infectieux du virus SARS-CoV-2 dans les eaux du milieu naturel n’existe actuellement.

En conséquence, le risque majeur pour la fréquentation des sites de baignade est lié à la promiscuité des usagers.

C’est donc le respect strict des mesures générales de distanciation physique préconisées dans le cadre de la crise CODIV-19 qui constitue l’élément fondamental et prioritaire de prévention générale.

Les différents types de baignades et leur surveillance sanitaire

1. Les baignades réglementées

Elles sont régulièrement entretenues, surveillées, doivent disposer d’un profil de baignade (connaissance de l’environnement du site, des risques de pollution). Les sites dont l’ouverture est déclarée par le gestionnaire font l’objet d’un contrôle sanitaire au titre du code de la santé publique.

  • Les profils de baignade

Les profils de baignade (ou de vulnérabilité) sont des outils de prévention face aux risques sanitaires et d’amélioration de la qualité des eaux de baignade. Un profil de baignade correspond à l’identification et à l’étude des sources de pollution pouvant affecter la qualité de l'eau et par conséquent présenter un risque pour la santé des baigneurs. Il peut notamment permettre de gérer, de manière préventive (ex : adaptation du contrôle de la qualité de l’eau, fermeture préventive), les contaminations éventuelles du site de baignade et donc l’exposition des baigneurs à un risque pour leur santé.

  • La surveillance de la qualité de l’eau par l’exploitant 

L’exploitant réalise quotidiennement une surveillance de la qualité de l’eau (observations, analyses physico-chimiques)

  • Le contrôle sanitaire 

Le contrôle sanitaire mis en place par l’Agence Régionale de Santé porte sur la recherche de germes témoins de contamination fécale (Escherichia Coli et les Entérocoques intestinaux) et de certains paramètres physico-chimiques (pH, d'huile minérale, phénols, détergents, température et toxines algales…)

Comme chaque année,  le contrôle sanitaire réglementaire est mis en place. Compte tenu du contexte lié au COVID-19, il pourra être renforcé, en particulier sur les sites pour lesquels une vulnérabilité à des pollutions aurait été mise en évidence dans les profils de baignade

Si une analyse met en évidence un risque pour la santé des baigneurs, une demande de fermeture temporaire de la baignade est adressée par l’ARS au maire et à l’exploitant. La préfecture en est informée. Un nouveau contrôle est programmé pour permettre une éventuelle levée d’interdiction.

2. Les sites non réglementés

Ces lieux de baignades, parfois non recensés, peuvent être contaminés par des rejets d’eaux usées, d’eaux industrielles ou être naturellement contaminés par des cyanobactéries  Ne faisant pas l’objet d’un contrôle sanitaire réglementaire, ce sont des sites où les risques sanitaires de contamination des baigneurs ne sont pas maîtrisés.

Pour la santé et la sécurité des usagers, la fréquentation de ces sites est formellement déconseillée, des arrêtés municipaux peuvent en interdire l’accès.

Ouverture et règles de fonctionnement des sites de baignades 

Il appartient aux exploitants des sites de baignades de décider de la date d’ouverture de leur site pour la saison estivale 2020 et d’organiser les conditions d’accueil du public, en veillant à assurer le respect des mesures barrière et de distanciation physique entre les usagers.

L’ARS a diffusé aux exploitants des sites de baignades du Grand Est des recommandations pour les accompagner dans le cadre de leur réouverture. Ces préconisations, non exhaustives et qui pourront évoluer selon le contexte épidémique, sont à adapter au mieux par chaque exploitant qui reste responsable de la sécurité sanitaire de ses installations.

Avant de vous rendre sur un site, n’hésitez pas à contacter l’exploitant pour connaître les conditions d’ouverture et les modalités de fonctionnement de la baignade !

Téléchargez la liste des sites de baignades du Grand Est (classement 2019 Qualité des eaux de baignade + coordonnées exploitants)

 

Grâce à sa diversité géographique, la région Grand Est, offre de nombreux sites de baignade autorisés où la population peut aller à la rencontre d’une nature préservée et propice aux activités de baignade.

A ce titre, l’Agence Régionale de Santé Grand Est contrôle chaque année les eaux des sites de baignade autorisés en milieu naturel de la région.

Consultez les derniers résultats de la qualité des sites de baignade en Grand Est.

Sites de baignade et résultats d'analyse (site Ministère de la Santé)

Qui contrôle les eaux de baignade ? 

Connaître la qualité de l’eau de baignade en eau de mer ou en eau douce est un moyen pour prévenir tout risque pour la santé des baigneurs. Le suivi régulier de la qualité des eaux de baignade permet de connaître les impacts de divers rejets éventuels situés à l’amont du site et notamment d’apprécier les éventuels dysfonctionnements liés à l’assainissement d'eaux usées, aux rejets d’eaux pluviales souillées, etc, qui pourraient influencer la qualité de l'eau du site de baignade.

  • L’exploitant de la baignade met en place une surveillance quotidienne,
  • L’ARS organise le contrôle sanitaire et réalise des contrôles des sites de baignade

Sur quels critères portent les contrôles de l'ARS ?

Les contrôles microbiologiques portent sur la recherche de germes témoins de contamination fécale (Escherichia Coli et les Entérocoques intestinaux).

Pour les paramètres physicochimiques : pH, d'huile minérale, phénols, détergents, température et toxines algales.

On note également : la transparence, le développement éventuels d’algues, la propreté de la plage, la fréquentation, la présence éventuelle de résidus goudronneux.

Si une analyse met en évidence un risque pour la santé des baigneurs, une demande de fermeture temporaire de la baignade est adressée par l’ARS au maire et à l’exploitant. La préfecture en est informée. Un nouveau contrôle est programmé pour permettre une éventuelle levée d’interdiction.

L’ARS peut aussi procéder à des visites sur site ou à des inspections, pour vérifier la bonne application de la réglementation et les modalités d’information du public. Lorsque la qualité des eaux de baignade ne répond pas aux normes, le maire doit interdire la baignade et s'assurer de l'information du public. Les résultats des contrôles de la qualité des eaux de baignade sont affichés dans les mairies et les lieux de baignade.

Chaque année, près de 600 prélèvements et analyses sont réalisés dans le Grand Est pour les eaux de baignades en milieu naturel. Les résultats des contrôles sont mis en ligne, en temps réel, durant toute la saison balnéaire sur le site du Ministère de la Santé

Derniers résultats d'analyse d'eau

Profitez de la baignade en toute sécurité 

  • Choisissez toujours les zones de baignade surveillées où l’intervention des équipes de secours est plus rapide. Respectez les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade
  • Surveillez en permanence vos enfants au bord de l’eau et dans l’eau ; équipez-les de brassards adaptés ou d’un maillot de bain à flotteur.
  • Ne surestimez pas vos capacités physiques ; en cas de crampe pendant la baignade, placez-vous sur le dos, calmez-vous au maximum, prenez de grandes inspirations et appelez à l’aide.
  • Pour éviter tout risque d’accident, ne consommez pas d’alcool avant et pendant la baignade et attendez environ 2 heures après un repas copieux avant de vous baigner.
  • Entrez progressivement dans l’eau pour éviter toute hydrocution, surtout après une exposition prolongée au soleil ou un effort intense.
  • Evitez la baignade dans un plan d’eau pendant et immédiatement après une pluie, le lessivage des sols pouvant dégrader temporairement la qualité sanitaire de l’eau.
  • Ne mettez personne à l’eau de force. Ne faites pas boire « la tasse ».

Protégez-vous du soleil et de la chaleur 

  • Ne vous exposez pas trop longtemps au soleil : recherchez l’ombre, évitez les expositions aux heures les plus chaudes de la journée, entre 12 h et 16 h.
  • Utilisez une protection adaptée : crème solaire appliquée régulièrement, chapeau à larges bords, lunettes de soleil, vêtements secs...
  • Protégez encore plus votre bébé et vos enfants, offrez-leur de l’ombre et donnez-leur à boire avant qu’ils ne le réclament.
  • Faites attention à la prise de certains médicaments avant et pendant les expositions solaires ; pensez également à boire de l’eau régulièrement.

Respectez quelques règles d'hygiène 

  • Ne jetez pas vos déchets sur le sol (papiers, mégots, restes alimentaires...) et ne les enterrez pas non-plus : utilisez les poubelles.
  • Utilisez les sanitaires mis à votre disposition.
  • Par mesure d’hygiène, les animaux ne doivent pas fréquenter les plages.
  • Pour éviter le risque d’affections dermatologiques, utilisez une serviette pour vous allonger sur le sol et profitez des douches mises à votre disposition.
  • Evitez la baignade si vous êtes porteur d’une plaie cutanée.
  • Signalez toute présence de déchets dangereux (tessons, seringues...) au poste de secours.

PENSEZ-Y !  Pour tout problème dermatologique, ORL ou gastro entérique, consultez un médecin.

Signalez la zone de baignade que vous avez fréquentée ainsi que le jour, l’heure et les activités pratiquées.

Soyez vigilants !

PUCE DU CANARD

Afin d’éviter les risques de démangeaisons provoquées par la dermatite du baigneur ou «puce du canard» :

  • Prenez une douche après chaque bain et frottez-vous bien avec une serviette.
  • Evitez de vous baigner à proximité de végétaux, algues et plantes enracinées.

CYANOBACTERIES

L’été, elles peuvent apparaître sous forme d’écume bleue, verte ou rouge à la surface de l’eau et produire des toxines dangereuses pour la santé. Ne vous baignez pas si vous constatez que l’eau a changé de couleur !
GARE AUX TIQUES !

Pour vous protéger contre la maladie de Lyme, vérifier l’absence de tiques sur la peau et les vêtements. En cas de piqûres, enlever rapidement la tique à l’aide d’un tire-tiques uniquement, et surveillez la zone de piqûres pendant un mois. Consultez un médecin en cas de symptôme.

CHENILLES PROCESSIONNAIRES

Elles possèdent des poils urticants microscopiques qui peuvent provoquer des boutons, des démangeaisons, voire des lésions oculaires et respiratoires. Consultez un médecin en cas de symptôme.

  • Ne pas s’approcher de ces chenilles ou de leurs cocons et surtout ne pas les toucher.
  • Ne pas se promener ni se baigner à proximité d’un arbre porteur d’un nid.
  • Evitez de vous frotter les yeux en cas d’exposition, prendre une douche et changer d’habits en rentrant.

 Bathe safely

  • Always choose bathing areas that are supervised or where there is the quickest possible access for paramedics or rescue squads. Respect the safety rules that are indicated by flags for bathing.
  • Watch your children at all times when they are next to or in the water; ensure that they wear armbands that are adapted to themselves, or swimming suits adapted with a floating device.
  • Do not overestimate your own physical ability; in case of cramps during your swim, float on your back and remain as calm as is possible, take deep breaths of air and call for help.
  • To avoid any risk of accident, do not consume alcohol before and during your swim and wait about 2 hours after eating a large meal before bathing.
  • Enter the water slowly to avoid risks of hydrocution, especially if you have been in the sun for some time or after any intense physical activities.
  • Avoid bathing in any pools of water during and directly after it has rained; the ground having been drenched by rain may temporarily degrade the quality of sanitary water.
  • Do not force others into water. Do not dunk other people forcing them to drink the water.

Protect yourself from the sun and from the heat

  • Do not remain too long exposed to the sun: look for shade, avoid going in the sun at its highest peak of the day between 12:00 pm and 4:00 pm.
  • Use the correct protection: sunscreen should be applied regularly, use hats with wide brims, sun glasses, wear dry clothes...
  • Strongly protect your babies and your children from the sun, take them under the shade and give them drinks before they ask for it or get thirsty.
  • Be careful of taking particular medications before and during sun bathing and tanning; also remember to drink water often.

Respect rules of hygiene

  • Don’t throw trash on the ground (paper, cigarette butts, left-over food...) and do not bury it either : use the public waste baskets.
  • Use the public toilets provided for you.
  • As a measure of hygiene, animals are not allowed on the beaches.
  • To avoid skin infections, use towels to lie down on the ground, and take advantage of the showers that are provided for you.
  • Avoid bathing if you have an open cut or  wound.
  • Notify a supervisor at the First Aid Post if you see any dangerous waste (such as shards or syringes).

THINK ABOUT IT !

Consulting a medical doctor for any skin, ENT, or gastro enteric problem. Indicate the bathing area you visited as well as the day, time, and the type of activities you did there.

Be careful !

DUCK FLEAS

In order to avoid risks of rash due to the bather’s skin reaction, or duck fleas, it is recommended to :

  • Take a shower after each time bathing and to dry yourself well with a towel.
  • Avoid bathing in areas close to vegetation, algae, and rooted plants.
CYANOBACTERIAS

In summer, they may develop. When this happens a blue, green, or red colored scum appears on the surface of the water. Cyanobacterias may produce toxins dangerous for health. Do not bathe when you see that the water has changed color!

BE CAREFUL OF TICKS

To protect yourself from Lyme Disease look for ticks on your skin and clothes. In case of a tick bite, quickly remove the tick with a special tick remover only and continue to inspect the area of the skin for a month where the bite took place. See your medical doctor in case of symptoms.

PROCESSIONARY CATERPILLARS

They have microscopic urticating hair that may create caterpillar rash, itching, and even eye or respiratory damage. See your medical doctor in case of symptoms.

  • Do not go near to these caterpillars, or near to their cocoons, and most importantly do not touch them.
  • Do not walk or bathe in an area near a tree that contains a nest.
  • In case of contact, avoid rubbing your eyes; take a shower and change clothes as soon as possible.