Tous ensemble pour votre santé

Nuisances sonores et prévention des risques auditifs (grand public)

Article
Visuel
Le bruit constitue une nuisance très présente dans la vie quotidienne des français : 86% d’entre eux se déclarent gênés par le bruit à leur domicile. Au-delà de la gêne, l’excès de bruit a des effets sur la santé, auditifs (surdité, acouphènes…) et extra-auditifs (pathologies cardiovasculaires…).
Corps de texte

Les expositions susceptibles d’entraîner des atteintes auditives peuvent avoir lieu au travail comme dans les loisirs : discothèques, concerts, appareil nomade (smartphone, tablette, baladeur mp3…), tirs sportifs, chasse, bricolage... Un bruit peut entraîner des lésions sans être désagréable.

On distingue deux sortes d’effets, les effets auditifs et les effets extra-auditifs.

Les effets auditifs

L’excès de bruit peut avoir des effets sur l’audition. Temporaire, il peut fatiguer les oreilles et entraîner une perte partielle de l'acuité auditive. Elle pourra disparaître au bout d'un certain temps, à condition de ne pas être exposé de nouveau à des niveaux sonores trop élevés.

Plus grave, l’excès de bruit peut engendrer une surdité totale ou partielle, qu'elle soit due à une explosion, à une détonation, à un niveau sonore trop élevé en discothèque ou au travail, ou encore une mauvaise utilisation des baladeurs.

Il est également susceptible de provoquer des acouphènes et l'hyperacousie.

Les effets extra auditifs

A long terme, l’exposition chronique au bruit peut affecter, de façon secondaire, d’autres centres nerveux et fonctions biologiques. Elle peut avoir un impact sur l'organisme (stress, perturbation du sommeil, dilatation des pupilles, accélération du rythme cardiaque, production accrue d’hormones comme l’adrénaline) et sur le psychisme (agressivité, troubles du comportement, dépression, diminution de la sensibilité et de l’intérêt à l’égard d’autrui, performances amoindries, comme la dégradation des apprentissages scolaires, interférences dans la communication).

 

Définitions

  • Acouphènes : perception anormale d’un bruit en l’absence de source externe, bourdonnement, sifflement
  • Hyperacousie : sensibilité anormale aux bruits ambiants due à une acuité auditive supérieure à la normale

    Des gestes simples permettent de prévenir les risques auditifs.

    Lors des soirées (discothèques, concerts,…) :

    • s’éloigner des enceintes
    • faire des pauses de 30 min toutes les 2h ou de 10 min toutes les 45 min
    • porter des bouchons d’oreille, à retirer au calme
    • faire attention aux prises d’alcool et de médicaments qui peuvent déformer la perception auditive et atténuer la sensation de douleur

    Au quotidien :

    • réduire le bruit à la source : ne pas régler au maximum le son des baladeurs, casques, chaines hifi, …
    • ne pas écouter de la musique plus d’une heure de suite, à volume moyen, au moyen d'un casque connecté sur un appareil nomade (smartphone, tablette, baladeur mp3…). La musique ne doit pas être audible par une personne située à côté de vous.
    • mettre des protections lorsque l’on joue d’un instrument ou participe à des activités ou travaux bruyants (stand de tir, bricolage, tonte du gazon…)

     

    Type de nuisance Intervenant
    Bruit de voisinage et bruits de chantiers

    Maire

    En savoir + sur la réglementation

    Lieux musicaux

    Agence Régionale de Santé (ARS)

    En savoir + sur la réglementation (à venir)

    Bruit de véhicule et 2 roues Gendarmerie ou Police Nationale
    Tapage nocturne ou diurne Gendarmerie ou Police Nationale
    Bruit lié à une industrie type Installations
    Classées pour la Protection de
    l’Environnement (ICPE)
    Direction Régionale de l’Environnement de
    l’Aménagement et du Logement (DREAL)
    Bruit lié à un élevage (ICPE)

    Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP)

    Bruit dans l’habitat Direction Départementale des Territoires (DDT)
    Bruit routier et ferroviaire Direction Départementale des Territoires (DDT)
    Bruit des transports aériens Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC)
    Bruit à l’intérieur de locaux de travail Direction Régionale des Entreprises, de la
    Concurrence, de la Consommation, du Travail et de
    l’Emploi (DIRECCTE)

     

    En matière de bruit, l'ARS Grand Est a pour missions :

    • de développer et financer des actions d’information et de prévention,
    • veiller à la prise en compte de la problématique dans les projets d'aménagement,
    • assurer le contrôle des établissements diffusant des sons amplifiés de la musique amplifiée.