Tous ensemble pour votre santé

Urgentistes et exercice médical partagé

Article
Visuel
Urgences smur véhicule
La pénurie de médecins urgentistes sur le territoire Grand Est a incité la FHF et l’ARS à réactualiser et élargir la convention cadre existante depuis 2013 en Lorraine.
Corps de texte

Cette convention permet aux médecins urgentistes en poste dans un établissement public de santé du territoire Grand Est d'exercer une activité de médecine d'urgence dans un autre établissement de ce territoire, en sus de leurs obligations de service.

Les établissements concernés sont les établissements publics de santé de la région Grand EST bénéficiant d'une autorisation d'exercice de la Médecine d'Urgence.

Les personnels concernés sont les médecins titulaires de la capacité de médecine d'urgence (CAMU) ou du diplôme d'études spécialisées complémentaires (DESC) en médecine d'urgence, inscrits à l'Ordre des médecins, tous statuts confondus (sauf associés), à savoir:

  • Praticiens hospitaliers à temps plein ;
  • Praticiens hospitaliers à temps partiel ;
  • Praticiens attachés ;
  • Assistants des hôpitaux ;
  • Praticiens contractuels ;
  • Praticiens adjoints contractuels.

Si vous êtes concerné et  intéressé par ce dispositif contactez :  le réseau des urgences grand Est : reseau@est-rescue.fr

 

  • Une amélioration du fonctionnement des structures de Médecine d'Urgence du territoire du Grand Est avec son corollaire en terme de qualité des soins et d'attractivité ;
  • L'optimisation du recours aux médecins urgentistes du Grand Est ;
  • La poursuite de l'harmonisation régionale des modalités de prise en charge ;
  • La possibilité pour des urgentistes du Grand Est de découvrir d'autres établissements que leur établissement d'affectation ;
  • La sécurisation des conditions de travail pour les médecins concernés par une activité multi-établissements ;
  • La limitation du recours à l'intérim avec son corollaire en termes d'impact financier ;
  • La connaissance, le suivi et l'évaluation de cette activité.

Pour en savoir plus, consulter la convention cadre en téléchargement ci-dessous.

Plusieurs modalités de mutualisation sont envisagées :

  • la création de postes d'Assistants et de PH à temps partagé entre deux établissements ;
  • un dispositif d'activité multi-établissements pérenne : un même praticien effectuant régulièrement une partie de son activité dans un ou deux autres établissements en fonction des besoins ;
  • un dispositif de remplacement ponctuel : une équipe d'urgentistes effectuant des remplacements ponctuels au sein d'établissements en difficulté.

Pour en savoir plus, consulter la convention cadre en téléchargement ci-dessous.