Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie

Article
.

La Conférence Régionale de la Santé et de l'Autonomie (CRSA) Grand Est est un lieu d’expression et de propositions qui traite des besoins de santé en région, des réponses à ces besoins et des actions pour améliorer la santé de la population et développer l’efficacité du dispositif de santé.

Rôle

La CRSA est un lieu d’expression et de propositions qui traite des besoins de santé en région, des réponses à ces besoins et des actions pour améliorer la santé de la population et développer l’efficacité du dispositif de santé. Elle constitue une voie privilégiée pour recueillir les aspirations et les besoins en matière de santé, favoriser l’appropriation collective des enjeux de santé par les acteurs et participer ainsi à l’élaboration et la mise en place du projet régional de santé.

Missions

La Conférence régionale de santé et de l’autonomie est chargée :

  • d’émettre un avis sur l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du Projet Régional de Santé,
  • de mener des travaux au sein des commissions spécialisées qui devront être force de proposition sur les politiques conduites par l’ARS,
  • d’évaluer les conditions d’application des droits des malades,
  • d’organiser des débats publics sur les questions de santé de son choix.

 

Organisation

Organisation générale

La CRSA s’organise autour :

  • d’une assemblée plénière d’une centaine de membres titulaires,
  • d’une commission permanente (20 membres),
  • de quatre commissions spécialisées,

appelées à rendre des avis consultatifs en amont des décisions du Directeur Général de l’ARS.

Le 21 septembre 2016, les membres de la CRSA Grand Est ont élu leur nouveau Président, Monsieur Hubert ATTENONT, Président du Conseil d’Administration de la CARSAT Nord-Est.

 

Organisation des commissions spécialisées

En tant que Président, Hubert ATTENONT prend appui sur les travaux de la commission permanente et des 4 commissions spécialisées de la CRSA, dont les Présidents sont :

  • Commission Spécialisée «Organisation des soins» : Dr Vincent ROYAUX, Président du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins, collège offreurs des services de santé
 
  • Commission Spécialisée « Offre médico-sociale » : Christian MINET, collège des représentants des usagers de service de santé ou médicaux-sociaux, Président de l’Association d’Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l’Est.
 
  • Commission Spécialisée «Prévention» : Dr Jeanne MEYER, collège des acteurs de la prévention et de l’éducation pour la santé, Présidente de l’IREPS Lorraine (Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé)
 
  • Commission Spécialisée «Droits des usagers du système de santé» :  Danielle QUANTINET, collège des représentants des usagers de service de santé ou médicaux-sociaux, Présidente du CISS Champagne-Ardenne

 

Forum Bioéthique : quel monde voulons-nous pour demain ?

Le 29 mars 2018, l’Espace de Réflexion Ethique Grand Est (EREGE), la Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie (CRSA) Grand Est, l’ARS Grand Est et les Uriopss (Unions régionales du secteur social et médico-social non-lucratif) de la région ont organisé un forum ouvert sur les questions de bioéthique dans le cadre des Etats Généraux de la Bioéthique. L’objectif est de faire participer aux discussions l’ensemble des participants qui ont été répartis au sein des 20 ateliers suivants :

  • Comment prendre en charge le risque dépendance ?
  • Comment aider et accompagner au mieux les patients en fin de vie, dans leur diversité ?
  • Faut-il supprimer la couverture sociale des personnes qui ne prennent volontairement pas leurs traitements ?
  • Faut-il sélectionner les malades pouvant accéder à un traitement onéreux ?
  • Y a-t-il un âge au-delà duquel certains traitements ne devraient plus être prodigués ?
  • Comment faudrait-il aider les aidants naturels ?
  • Comment soigner davantage de patients grâce au don d’organes ? 
  • Faut-il recourir à l’assurance pour financer l’aide à l’autonomie ?
  • Que pensez-vous de robots dans les EHPAD pour faire la conversation aux personnes âgées ?
  • Doit-on limiter la liberté des personnes âgées pour leur sécurité ?
  • Un antécédent ou un risque génétique peut-il entrainer une surprime auprès des complémentaires ? 
  • Seriez-vous d’accord pour avoir un diagnostic par un système d’intelligence artificielle ?
  • Pensez-vous qu’une téléconsultation doit être payée autant qu’une consultation habituelle ?
  • Etes-vous favorables au développement de la médecine prédictive ?
  • L’Etat doit-il corréler le niveau des cotisations au niveau de risque génétique individuel ?
  • Etes-vous favorables au développement de la télémédecine ? 
  • Comment mieux réguler la collecte et l’utilisation des données relatives à notre santé ?
  • Comment intégrer l’usage des robots é la médecine pour améliorer les soins et l’accompagnement ?
  • Pensez-vous que la télémédecine est une réponse adaptée aux déserts médicaux ?
  • Faut-il permettre à la justice d’utiliser les outils d’imagerie cérébrale pour évaluer le comportement d’un suspect ou encore pour modifier le cerveau des délinquants ? 

 

 

 

La démocratie en santé est une démarche qui associe les usagers et les autres acteurs du système de santé (professionnels, élus) à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques de santé.

Elle a pour objectif d’améliorer le fonctionnement et l’efficacité du système de santé en obligeant les décideurs à prendre en compte le regard des premiers concernés, les usagers.

Cette démocratie passe :

  • par des instances officielles, telles que la CRSA, qui fonctionnent sur le mode représentatif et qui interviennent au niveau régional, départemental ou local,

  • par des débats et conférences qui permettent une participation directe des usagers.

 C’est quoi la santé ? Les citoyens du Grand Est prennent la parole

Dans le cadre de la consultation citoyenne pour le PRS 2018-2028, des habitants du Grand Est partagent leur définition de la santé et réfléchissent à comment être acteur de leur santé dans trois vidéos. Une démarche de démocratie en santé, soutenue par la CRSA Grand Est et mise en œuvre par l’Ireps Grand Est, qui illustre la promotion de la santé à travers les réalités de la population et des acteurs du territoire.

 

 

La promotion de la santé, ça nous concerne tous et toutes !

Retrouvez dans cette vidéo des illustrations concrètes de ce qui peut-être réalisé pour soutenir la santé, la qualité de vie et le bien-être des personnes.

 

Etre acteur de sa santé : la scène est à nous !

"Être acteur de sa santé"… Vous avez sans doute déjà entendu cette expression, dans les médias ou dans le discours des professionnel.les de santé. Mais qu’est-ce que ça signifie vraiment ? Pour répondre à cette question, des habitant.es montent sur les planches et se mettent en scène pour partager avec nous leur avis sur la question.