Tous ensemble pour votre santé

Education thérapeutique du patient : mieux vivre avec votre maladie

Article
L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est une réponse construite entre le patient et l’équipe de soignants, pour permettre de mieux comprendre la maladie et de mieux vivre avec.
Corps de texte

Avoir un diabète, de l’asthme, de l’hypertension ou une maladie cardio-vasculaire... change la vie, la bouleverse, touche aussi l’entourage… De plus, cela nécessite souvent la prise de médicaments et un traitement qui peut être contraignant.

Pour mieux vivre au quotidien avec la maladie chronique, des séances individuelles et en groupe sont proposées par des professionnels de santé. Cela s’appelle l’éducation thérapeutique du patient.

Parce que j’ai aussi un rôle à jouer, parce que je suis acteur de ma santé, parce que je peux agir pour ma santé !

Il existe dans la région de nombreux programme pour de multiples pathologies.  Parlez-en à votre médecin, il vous orientera vers une équipe d’ETP.

Pour connaître les programmes d’ETP disponibles près de chez vous, consultez la liste ci-dessous et parlez-en à votre médecin.

Vous pouvez également retrouver des informations sur les sites dédiés à l'éducation thérapeutique du patient dans la région :

Pôle de compétences en ETP du territoire lorrain
plateforme ETP du territoire alsacien

Au 31 décembre 2016, 333 programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP) étaient autorisés en région Grand Est. 

Au vu des bilans d’activité annuels complétés par les porteurs de programmes autorisés, 28.467 patients ont débuté une démarche éducative dans un programme d’ETP en 2016 ; parmi eux, 20.185 sont atteints de maladies métaboliques (soit 71%) et 50 % des programmes sont destinés aux patients atteints de maladies métaboliques (diabète, obésité, maladies cardiovasculaires). 

La majorité des programmes reste portée par des établissements de santé publics (221 programmes, soit 70 %). Les réseaux de santé et les associations portent une part importante des programmes en ambulatoire (46 programmes soit 15 %) mais d’autres acteurs comme les maisons de santé pluriprofessionnelles, les centres d’examens de santé de l’Assurance Maladie ou les UGECAM sont également promoteurs de programmes ETP.