Tous ensemble pour votre santé

Structure régionale d’appui à la qualité des soins et à la sécurité des patients : installation de la gouvernance

Actualité
Date de publication
Visuel
Professionnels de santé en réunion
Crédit : Phovoir
La Structure régionale d’appui à la qualité des soins et à la sécurité des patients, organisme chargé de promouvoir et d’accompagner l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins dans les secteurs sanitaire, médico-social et ambulatoire, est désormais installée en région Grand Est, à l’issue d’une phase de concertation avec les acteurs concernés.
Corps de texte

Une expertise au service des établissements et des professionnels

La Structure régionale d’appui (SRA) à la qualité des soins et à la sécurité des patients a pour mission d’apporter une expertise technique, scientifique et médicale :

  • aux établissements de santé,
  • aux établissements ou services médicosociaux,
  • à tout professionnel de santé, quel que soit son lieu et mode d’exercice,

pour améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients et prévenir les évènements indésirables tout au long de la prise en charge du patient.

 

Une démarche concertée avec les acteurs de la région Grand Est

La constitution de la SRA Grand Est est l’aboutissement d’une démarche concertée avec les structures existantes, initiée par l’ARS en septembre 2017 et accompagnée par le CEPPRAAL (Coordination pour l'évaluation de pratiques professionnelles en Auvergne-Rhône-Alpes).

L’objectif était de construire une structure pour et par les acteurs de santé, au service du développement de la qualité et sécurité des soins.

  • Un comité de pilotage élargi pour élaborer le projet
    Les fédérations, les unions régionales des professionnels de santé et l’union régionale des associations agréées du système de santé ont été sollicitées pour être membres d’un comité de pilotage. Cette organisation participative a permis de débattre, d’expertiser et de valider des propositions de gouvernance de la structure, de modèle économique, de dimensionnement, des moyens, de localisation géographique de l’équipe ainsi que de budget prévisionnel de fonctionnement.
  • Des réunions d’information pour partager les enjeux et objectifs du projet
    Des réunions d’information destinées à partager les enjeux et objectifs du projet ont été organisées à l’intention des établissements de santé, des établissements et des services médico-sociaux, des professionnels libéraux à Châlons-en-Champagne,  Nancy et Strasbourg, auxquelles plus de 260 professionnels de santé ont participé.
  • Une enquête pour évaluer les besoins des professionnels
    Une enquête portant sur les besoins des professionnels a été menée afin de recueillir les attentes et d’identifier les thématiques à travailler en priorité.

Une gouvernance et un programme de travail définis

L’Assemblée générale constitutive de la SRA Grand Est a eu lieu le 23 mai à Tomblaine, avec la participation  de France Assos santé, de l’Université, des Unions Régionales des Professionnels de santé (URPS), des fédérations publiques et privées des secteurs sanitaire et médico-social représentées par des acteurs de santé, des établissements sanitaires et structures médico-sociales, des réseaux de santé, des plateformes territoriales d’appui.

Les orientations du programme de travail ont été adoptées, à savoir :

  • la promotion de la culture de la sécurité des patients auprès des professionnels et de la pertinence des soins,
  • l’accompagnement des professionnels de santé dans leur démarche d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

A la suite des premiers conseils d’administration, les statuts de l’association, à but non lucratif, ont été déposés.

Les grandes étapes à venir sont :

  • la signature d’un contrat d’objectifs et de moyens entre la SRA et l’Agence Régionale de Santé,
  • le recrutement de l’équipe opérationnelle,
  • la déclinaison d’un plan d’actions qui sera présenté par le président de la SRA, le Dr Mauvady, d’ici la fin de l’année.