Sport & Santé, les bonnes résolutions de la rentrée !

Actualité
Santé des populations Politiques de santé
Vignette Sport Santé - Les bonnes résolutions de la rentrée

La rentrée est synonyme de nouveautés, de changements et le moment de prendre de bonnes résolutions ! Le domaine du sport-santé est un sujet qui anime les politiques publiques et en septembre, c'est l'occasion de faire un point sur les dispositifs à destination des collectivités, des acteurs et du grand public.

Voici une petite rétrospective des campagnes et outils proposés au niveau national dans le domaine de l'activité physique qui font leur rentrée.

« Faire bouger les ados, c’est pas évident. Mais les encourager c’est important. » : une nouvelle campagne de prévention destinée aux ados

Santé publique France lance à partir du mois de septembre une campagne pour inciter les parents à encourager les adolescents à bouger plus au quotidien.

L’activité physique est un facteur de protection de nombreuses maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers, le surpoids ou l’obésité. Chez les jeunes, cette pratique améliore leur capacité cardiorespiratoire, musculaire, leur santé métabolique et la santé de leurs os et les aide à maintenir un poids sain.

Accroche SpF Faire bouger les ados

Les adolescents français ne bougent pas assez !

Parce que les habitudes de vie chez les plus jeunes sont prédictifs de leurs pratiques à l’âge adulte, Santé publique France a développé un dispositif destiné aux parents et aux adolescents, avec de nouveaux outils numériques, informatifs et incitatifs pour favoriser la pratique d’activité physique des jeunes et limiter leur sédentarité.

Un deuxième temps fort de la campagne sera lancé en octobre, qui s’adressera directement aux adolescents, qui se poursuivra jusqu’en novembre et les invitera à relever un défi d’activité physique par jour.

Par ailleurs, Santé publique France met à leur disposition sur mangerbouger.fr  :

Cette campagne a été conçue en lien avec le Ministère de la santé et de la prévention, le Ministère des sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques et le comité d’organisation de Paris 2024.

Le dispositif Pass’sport : une aide financière pour la pratique sportive

Cette année encore le dispositif du « PASS’Sport » est reconduit pour la saison 2022/2023 par le ministère chargé des Sports en lien, en Grand Est, avec les services déconcentrés de l’Etat.

Logo Pass sport

Ce Pass’Sport permet de bénéficier d’une réduction de 50 € sur un club sportif éligible à la rentrée.

Le Pass’Sport est une mesure de pouvoir d’achat destinée à offrir aux enfants et aux jeunes les plus éloignés de la pratique sportive, en raison d’un handicap ou pour des raisons financières, un accès facilité à une pratique sportive pérenne dans le temps en bénéficiant d’un cadre structurant et éducatif comme le club sportif peut en proposer.

Pour la pratique des personnes en situation de handicap, des clubs peuvent notamment être trouvés via la plateforme ministérielle du Handiguide.

L’Onaps publie des fiches pratiques Action « BOUGER PLUS »

 

Fiches Action Bouger - ONAPS

Créées pour les collectivités et acteurs qui souhaitent agir pour plus d’activité physique et moins de sédentarité, ces fiches sont une source formidable d’information et de conseil pour aider à passer à l’action !

Différentes problématiques y sont abordées : Comment aider les maires à engager ou amplifier une démarche bouger plus dans les territoires ?, Identification des bonnes pratiques et des actions innovantes en faveur des jeunes ou encore Favoriser les usages partagés de la voie publique…

Conçues par le Collectif Pour Une France en Forme, l’Onaps et le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques dans le cadre de la démarche « Bouger plus » du programme Impact et Héritage de Paris 2024, et prenant appui sur des expériences locales réussies.

Pour plus d'informations, consultez les fiches : Fiches action : BOUGER PLUS (onaps.fr)

Activité physique : comment faciliter sa prescription au quotidien ?

Guide HAS Prescription APA

Dans un contexte de démocratisation du « sport pour tous », marqué par l’adoption de la loi du 2 mars 2022 ouvrant notamment la prescription de l’activité physique adaptée (APA) à l’ensemble des médecins, la Haute Autorité de Santé publie un nouveau guide de consultation et de nouvelles fiches par pathologies pour encourager la prescription de l’activité physique.

Ces documents ont pour objectif de mieux accompagner les médecins dans leurs connaissances sur l’activité physique pour une prescription adaptée, efficace et sécurisée.