Tous ensemble pour votre santé

Semaine européenne de la vaccination : mobilisons-nous en faveur de la vaccination !

Actualité
Date de publication
Visuel
SEV 24 au 30 avril 2019
Cette 13ème édition est l'occasion de rappeler que se vacciner, c’est se protéger contre des maladies contagieuses dont certaines sont dangereuses et peuvent entraîner de graves complications voire être mortelles. Mais la vaccination est également un acte solidaire et citoyen car il diminue le risque d’épidémie. Autour de l’ARS, de nombreux acteurs se mobilisent !
Corps de texte

La vaccination est l'un des grands succès de la santé publique. Des millions de vies dans le monde ont pu être sauvées grâce à ce geste de prévention. En France, l'arrêt de la transmission, voire l'élimination de certaines maladies infectieuses est possible si chacun recourt à la vaccination pour se protéger mais aussi pour protéger les autres, enfants et adultes plus fragiles, du fait de leur âge ou de leur état de santé et qui ne peuvent être vaccinés.

Rougeole, coqueluche, hépatite B… chacun peut être exposé au cours de sa vie à des maladies infectieuses.

Des épidémies de maladies évitables par la vaccination se déclarent toujours parce que des personnes ne sont pas ou sont mal vaccinées.

Être à jour dans ses vaccinations, c’est être protégé toute la vie !

Du 24 au 30 avril 2019, la Semaine européenne de la vaccination constitue un temps fort pour rappeler les bénéfices des vaccinations. Cette année, une campagne d'information « La meilleure protection, c’est la vaccination ! » est lancée au niveau national pour rappeler à tous que face à de nombreuses maladies, une simple vaccination permet d’être protégé toute sa vie. L'objectif est de valoriser et promouvoir la vaccination, en incitant les Français à se faire vacciner et à faire vacciner leur entourage.

Au cours de cette semaine, l’ARS et de nombreux acteurs se mobilisent : organisation de conférences, mise en place d’expositions, vérification des carnets de vaccination et éventuelle vaccination,... Autant d’actions de proximité prévues pour répondre aux questions que vous vous posez  sur la vaccination.

 

Lydia Munerol vaccination

Vendredi 26 avril, Lidiana Munerol, conseillère médicale à l’Agence Régionale de Santé Grand Est, est intervenue sur le plateau de ViaMirabelle « Semaine de la vaccination : combattre les préjugés » 

Voir la vidéo (site de Via Mirabelle)

Des événements SEV organisés dans la région Grand Est

SEV 2019 affiches événements Grand Est

De nombreux acteurs se mobilisent pour aller au contact du public pour les informer, répondre à leurs questions et les inciter à vérifier s’ils sont à jour dans leurs vaccins.

À cette occasion, Santé publique France et l’ARS ont organisé dans le Grand Est deux événements destinés au grand public :
- le mercredi 24 avril 2019 sur la Place Charles III à Nancy de 10H à 18H en partenariat avec la ville de Nancy
- le vendredi 26 avril 2019 au Palais des Congrès de Reims de 13H30 à 18H en partenariat avec la ville de Reims.

Mais de nombreux événements sont proposés sur toute la région : retrouvez les dans le calendrier des manifestations 

 

SEV 2019 Bandeau outils com vaccination

La vaccination peut susciter beaucoup d’interrogations, de craintes et de doutes, amplifiés par de fausses informations (particulièrement sur les réseaux sociaux) qui peuvent laisser penser que les risques encourus sont plus grands quand on se vaccine que quand on ne se vaccine pas. Il est donc primordial de fournir des informations objectives et transparentes.

Pour répondre aux questions du public en recherche d’information sur la vaccination, le site de référence sur les vaccinations Vaccination-info-service.fr apporte des informations factuelles, pratiques et scientifiquement validées.  Réalisé avec des experts scientifiques indépendants, il s’est enrichi en 2018 d’un espace spécialement conçu pour les professionnels de santé : professionnels.vaccination-info-service.fr.

C’est pourquoi, à l’occasion de la Semaine de la vaccination, l’ARS Grand Est propose des outils et supports d'information pour relayer les messages de prévention, répondre aux questions et inciter les personnes à vérifier si elles sont à jour de leurs vaccins : un encart prêt à publier "Info Santé Vaccination", un dépliant "Vaccination, êtes vous à jour ?", un annuaire des sites publics de vaccination en Grand Est, un calendrier des manifestations SEV en Grand Est...

Santé publique France met également à disposition de nombreux supports sur son site. Vous pouvez consulter l'ensemble des outils "Vaccination" sur leur catalogue en ligne. Il est également possible de commander gracieusement certains documents imprimés. Comment faire ?

Des vidéos sont également proposées pour mieux comprendre la vaccination, la fabrication d'un vaccin, des interviews de professionnels de santé, des témoignages de patients...

Retrouvez toutes les supports à télécharger et les informations nécessaires en bas de l'actualité.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande une couverture vaccinale à 95 % pour interrompre la transmission des maladies. Dans notre région, nous atteignons cette couverture uniquement pour quelques vaccinations. En revanche pour la plupart des vaccinations (hépatite B, pneumocoque, méningocoque C, rougeole, oreillons et rubéole), les couvertures vaccinales sont insuffisantes. L’élargissement de l’obligation vaccinale pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 permettra de protéger le plus grand nombre.

Mais l’insuffisance actuelle de la couverture vaccinale est toujours à l’origine d’épidémies comme celle de la rougeole, une maladie très contagieuse due à un virus qui se transmet facilement par la toux, les éternuements et les sécrétions nasales. Une personne contaminée peut infecter entre 15 et 20 personnes !

Epidémie de rougeole : toujours d'actualité !

En 2018, près de 3000 personnes ont été touchées en France par cette épidémie qui persiste dans plusieurs régions. Parmi ces personnes, 9 sur 10 n’étaient pas ou mal vaccinées.
Et cela continue en 2019 puisque du 1er janvier au 14 avril, 710 cas de rougeole ont été déclarés en France : près d’1 personne sur 3 a dû être hospitalisée et une personne est malheureusement décédée.

En Grand Est, 61 cas de rougeole ont déjà été déclarés en 2019 sur cette même période  (contre 29 déclarations pour toute l'année 2018 ). Presque toutes les personnes touchées résident dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle. Actuellement, aucun département de France n’est à l’abri puisqu’aucun n’atteint le taux de vaccination de 95% requis pour interrompre la circulation du virus.

En savoir plus : 
Recrudescence des cas de rougeole : une solution, la vaccination
Épidémie de rougeole en France : professionnels de santé, la conduite à tenir.

Aller plus loin