SEGUR de la santé : 1,362 milliard d’€ d’investissement en Grand Est

Actualité

Le plan d’investissement du Ségur de la santé représentera 1,362 milliard d’€ en Grand Est. Destiné à moderniser l’offre de soins, alléger le poids de la dette des établissements pour relancer les investissements, améliorer les conditions de travail des soignants, il donnera un nouvel élan au système de santé dans les territoires.

Un nouvel élan pour le système de santé en Grand Est

L’enveloppe de 1,362 milliard d’€ attribuée à la région Grand Est dans le cadre du Ségur de la santé, dont la gestion sera confiée à l’Agence régionale de santé, se répartira autour de trois priorités :

  • 834 millions d’€ pour l’assainissement financier des établissements ;
  • 392 millions d’€ pour la relance des investissements, la modernisation des établissements, le développement de l’offre de soins, de suite et de réadaptation, l’amélioration de la prise en charge des personnes âgées ;
  • 136 millions d’€ pour les investissements du quotidien dès 2021 : achat ou remplacement de matériel, réalisation de petits travaux pour améliorer les conditions de travail dans les établissements.

Ce montant été déterminé compte tenu des priorités d’investissement, de la maturité des projets portés ainsi que de la situation financière des établissements de la région ;

 

Une étape supplémentaire dans la mise en œuvre du Ségur de la santé en région Grand Est

Ce plan d’investissement contribuera à améliorer les conditions de travail des soignants. Il s’ajoute aux revalorisations mises en œuvre dès la fin de l’année 2020 dont ont pu bénéficier :

  • 133 000 professionnels des établissements de santé et des Ehpad,
  • 6 000 médecins des établissements publics,
  • 7 000 étudiants en médecine et internes en médecine dans la région.

Au niveau national, le plan d’investissement du Ségur de la santé s’élève à 19 milliards d’€, ainsi répartis :

  • 6,5 Md€ : allègement  du poids de la dette pour les établissements qui en ont le plus besoin et pour relancer leurs investissements ;
  • 9 Md€ : financement des projets des établissements de santé, et plus largement des projets d’offre de soins des territoires pour la moderniser ;
  • 1,5 Md€ : améliorer des capacités d’accueil des EHPAD tout en intégrant les nouveaux modes de prise en charge ;
  • 2 Md€ : outils de santé numériques (dont 600M€ pour les EHPAD) ;
  • 300 M€ : modernisation de l’offre de soins pour les personnes en situation de handicap.

Aller plus loin

Mots clés