Tous ensemble pour votre santé

Recrudescence de démangeaisons et d'éruptions cutanées en Grand Est

Actualité
Date de publication
Visuel
démangeaison affection cutanée
Depuis fin juin, de nombreux signalements de plusieurs départements de Grand Est concernent des démangeaisons ou éruptions cutanées affectant la population principalement sur les zones découvertes : jambes, bras, mains, torse et +/- dos. Quelles peuvent être les origines et quelles mesures sont à prendre si vous êtes concerné·e ?
Corps de texte

La chenille processionnaire

Certains signalements peuvent être liés à une recrudescence très importante des chenilles processionnaires du chêne, urticantes, en milieu rural ou urbain à proximité des parcs ou jardins.

 

La simulie

D’autres signalements d’origine indéterminée peuvent être en lien avec des piqûres de simulies (petite mouche noire hématophage). Ce phénomène a déjà été observé les années précédentes et apparaît aussi bien en milieu urbain que rural.

La simulie n’est pas vecteur de maladie mais s’accompagne de fortes démangeaisons. Il est recommandé aux personnes souffrant particulièrement d'affections cutanées de consulter leur pharmacien ou médecin généraliste.

En savoir + sur la simulie

Larousse agricole

 

Autres insectes

D’autres petits insectes de types aoutats ou assimilés, également responsables de piqûres ou démangeaisons cutanées, ont récemment fait l’objet de signalements à l’ARS Grand Est.

Dans tous les cas,  il est recommandé aux personnes souffrant d'affections cutanées de consulter leur pharmacien ou médecin généraliste.