Tous ensemble pour votre santé

Promeneurs, méfiez-vous des tiques...

Actualité
Santé des populations
Date de publication
Visuel
Piqures de tiques
L’ARS Grand Est poursuit sa campagne de prévention des piqûres de tiques et de la borréliose de Lyme à destination du grand public, en l’étendant cette année au territoire champardennais.
Corps de texte

La maladie de Lyme (ou borréliose de Lyme) est une maladie infectieuse, non contagieuse, causée par une bactérie transmise par des tiques infectées. Les tiques sont des parasites de très petite taille, visibles à l’œil nu, qui vivent sur les herbes et les feuilles et se complaisent dans les milieux humides. On les rencontre donc dans les forêts, prairies mais également dans les espaces verts des villes et dans les jardins.

Le risque de piqûre de tiques est particulièrement important du début du printemps jusqu'à la fin de l'automne, période propice aux sorties de plein air.
 

La prévention reste la première arme contre cette maladie

Des moyens simples existent pour prévenir les piqûres de tiques :

  • lors des promenades en forêt, éviter d’avoir des zones de peau découvertes (porter des manches longues et des pantalons),
  • emprunter de préférence les sentiers en évitant les herbes, broussailles...,
  • utiliser un répulsif contre les tiques,
  • au retour de promenade, examiner minutieusement son corps à la recherche de tiques, leur piqûre étant indolore,
  • et en cas de piqûre, ôter immédiatement la tique avec un tire-tique et surveiller la zone de piqûre pendant un mois. Si une plaque rouge apparaît au niveau de la zone de piqûre, consulter votre médecin traitant.
     

Participez à l’effort de recherche avec l'application smartphone "Signalement-Tique"

Dans le cadre d’un projet appelé CITIQUE, les chercheurs ont développé avec les partenaires scientifiques, notamment le Centre national d’expertise des vecteurs et le Centre national de référence de Borrélia, ainsi que le ministère des Solidarités et de la Santé, un site web et une application smartphone appelés Signalement-Tique. L’application est téléchargeable gratuitement sur AppStore et PlayStore.

Une fois l'application téléchargée sur votre téléphone, vous pouvez :

  • déclarer une piqûre ou celle de votre animal domestique ;
  • la géolocaliser ;
  • transmettre des photos ;
  • et même en envoyer les tiques aux équipes scientifiques.

De juillet 2017 à avril 2018, 4 198 piqûres ont été signalées grâce à cette application. Les données collectées serviront à l’avancée des connaissances scientifiques nécessaires pour mieux comprendre et donc mieux prévenir les maladies transmissibles par les tiques.
 

L'ARS poursuit sa campagne de prévention des piqûres de tiques

Les supports d'information pour prévenir les piqûres de tiques

Les documents de sensibilisation destinés au grand public (dépliants et affiche) seront largement diffusés en juin sur le territoire champardennais, sous formats matérialisé ou dématérialisé, auprès des établissements de santé, des professionnels de santé libéraux, des pharmacies d’officine, des laboratoires pharmaceutiques, des clubs de marche... Des supports spécialement destinés au jeune public sont également disponibles : "Les conseils de Prudence. La tactique anti-tiques". Ces documents sont téléchargeables ci-dessous.

Les associations départementales des maires seront sollicitées pour relayer la campagne auprès des collectivités territoriales. Un visuel est mis gracieusement à leur disposition pour permettre la réalisation d’un panneau d’information destiné à être implanté à l’entrée de site à forte fréquentation, comme c’est le cas des forêts péri-urbaines.

Cette campagne menée en région Grand Est depuis plusieurs années, s’inscrit dans le Plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques en particulier dans son axe 2 visant à « renforcer la surveillance et la prévention des maladies transmissibles par les tiques ».