Tous ensemble pour votre santé

Pertinence des soins : une journée régionale centrée sur les retours d'expérience

Actualité
Date de publication
Visuel
Après une première édition en octobre 2018, l’ARS Grand Est et l’Assurance Maladie ont co-organisé le 9 octobre dernier une deuxième journée régionale dédiée à la pertinence des soins. Cette journée a rassemblé plus d’une centaine de personnes à la Maison Régionale des Sports à Nancy.
Corps de texte

La constitution d’un réseau régional de référents pertinence

La démarche portée depuis 2017 en région Grand Est repose sur la conviction que l’amélioration de la pertinence des soins ne saurait s’inscrire dans une approche descendante ou coercitive mais passe nécessairement par une appropriation individuelle et collective de l’ensemble des acteurs de santé.

C’est dans cette perspective que les établissements de court séjour dans un premier temps, ont été invités fin 2017 à identifier des binômes de référents pertinence, constitués de professionnels (médecin/qualiticien par exemple) sensibilisés aux enjeux de l’amélioration de la qualité et de la pertinence des soins et en capacité de mobiliser et de fédérer les acteurs médicaux, soignants et administratifs dans une démarche pertinence collective. Ces binômes pertinence constituent par ailleurs les interlocuteurs privilégiés des pilotes pertinence régionaux au sein de l’ARS et de l’Assurance maladie. Leur première tâche a été de piloter l’élaboration des diagnostics internes et des plans d’actions pertinence. Pour les outiller, un « kit pertinence » leur a été transmis, élaboré par l’ARS et l’AM. À ce jour, sur les 76 établissements concernés, 70 ont désigné leurs binômes et 56 ont transmis leur plan d’actions.

L’objectif est par ailleurs de permettre un fonctionnement en réseau des binômes référents pertinence afin de créer une dynamique collective et de favoriser autant que possible la mutualisation des expériences et des méthodes. Cette mutualisation peut porter par exemple sur les modalités d’organisation et de portage interne de la démarche ou sur le partage de grilles d’Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP). Elle pourrait également donner lieu à la constitution de groupes de travail de professionnels désireux de travailler sur une même thématique.

 

La journée régionale pertinence du 9 octobre centrée sur les retours d’expérience

Lors de cette journée, des professionnels issus d’établissements de profils variés (publics, privés, CHU, établissements de proximité …) ont partagé en toute transparence leurs travaux, les freins rencontrés et les leviers mobilisés. Les présentations ont notamment porté sur la pertinence des prescriptions (imagerie médicale, produits sanguins labiles), des actes (angioplasties coronariennes, césariennes programmées), des parcours (personnes âgées).

La Structure Régionale d’Appui à la qualité des soins et à la sécurité des patients (SRA) a également présenté le rôle qu’elle peut jouer dans l’appui aux établissements dans leur démarche d’amélioration de la qualité et de la pertinence des soins.

 

Perspectives régionales

Afin de faciliter les échanges directs entre les membres du réseau des référents pertinence, deux outils seront prochainement mis à disposition : 

  • un annuaire des binômes pertinence, indiquant pour chaque établissement les coordonnées des référents pertinence ainsi que les principaux axes de travail thématiques recensés dans les plans d’actions ;
  • un espace collaboratif qui permettra aux référents d’échanger et de mettre à disposition du réseau des documents. Cet espace pourrait notamment abriter une banque de grilles d’EPP mutualisées.

Au-delà, une réflexion est engagée au sein de l’Instance Régionale d’Amélioration de la Pertinence des Soins (IRAPS) en vue d’élargir ce réseau à l’ensemble des professionnels de santé, en ville et à l’hôpital, sans omettre la prise en compte du regard des usagers.