Tous ensemble pour votre santé

Parution du calendrier vaccinal 2020 : recommandation du maintien de la vaccination des nourrissons

Actualité
Date de publication
Visuel
Vignette Calendrier vaccination 2020
Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales « générales » et des recommandations vaccinales « particulières » propres à des situations spécifiques ou à des expositions professionnelles.
La version 2020 du calendrier vaccinal vient d'être publiée.
Corps de texte

Calendrier des vaccinations : parution de la version 2020

Publiée sur le site du ministère de la santé, il a été rappelé à cette occasion par la Haute Autorité de la Santé (HAS) l’importance de maintenir la vaccination des nourrissons, même en cette période de confinement.

Téléchargez le calendrier des vaccinations 2020 et ses annexes.
En raison d’une sortie en mode dégradé, la forme est perfectible

NB : Ce calendrier finalisé le 4 mars 2020 ne prend pas en compte la nouvelle situation épidémiologique en lien avec l’épidémie à COVID-19 en France. Si des adaptations éventuelles de la stratégie vaccinale en lien avec cette épidémie sont identifiées, elles seront communiquées sur le site du ministère de la santé dans la rubrique COVID 19.

Le calendrier des vaccinations est susceptible d’être mis à jour en fonction des actualités liées à la vaccination. Les professionnels sont invités à consulter régulièrement le site du ministère chargé de la santé sur lequel est publiée la version datée.

Recommandation / COVID-19 : maintenir la vaccination des nourrissons même en période de confinement

La Haute Autorité de Santé (HAS) considère qu’il est primordial de maintenir l’ensemble des vaccinations obligatoires des nourrissons (à 2, 4, 5, 11, 12 et 16-18 mois) dans le contexte de l’épidémie de COVID-19.

En effet, ces vaccinations s’inscrivent dans le suivi normal des nourrissons et tout retard les exposerait à de graves conséquences pour leur santé. 

Pour permettre la réalisation de ces vaccinations dans de bonnes conditions, il est important d’appliquer strictement les mesures barrières et d’adapter le déroulement des consultations sur les lieux de soins, notamment en espaçant les rendez-vous pour éviter de surcharger les salles d’attente et en limitant l’accompagnement de l’enfant à un seul parent. 

Les autres vaccinations recommandées en population générale au-delà de l’âge de 2 ans peuvent quant à elles être différées jusqu'à la levée des mesures de confinement, à l’exception des situations qui requièrent une prévention par la vaccination autour des cas ou en post-exposition à la rougeole, la méningite, la coqueluche, la varicelle, etc.