Tous ensemble pour votre santé

Participez aux travaux de concertation relatifs au 4ème plan autisme dans le Grand Est

Actualité
Handicap et grand âge Politiques de santé
Date de publication
Visuel
Mise en oeuvre du plan autisme dans le Grand Est
Dans le cadre du lancement des travaux de concertation relatif au 4ème plan autisme, Sophie CLUZEL, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, a lancé une campagne de concertation dans les territoires afin de construire un nouveau plan annoncé pour janvier 2018.
Corps de texte

Lancement de la concertation nationale

Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, a lancé le 6 juillet 2017 à l’Élysée les travaux relatifs à l’élaboration du 4ème plan autisme, en présence du Président de la République et des autres ministres concernés.

Cette date marque le début d’une large concertation qui se déroulera à la fois dans les territoires et au travers de groupes de travail nationaux jusqu’en fin d’année 2017, autour de quatre objectifs :

  • la co-construction, avec les associations d’usagers et leurs familles, afin de prendre en compte toute leur expertise ;
  • la mobilisation des capacités de proposition des territoires ;
  • la prise en compte des parcours et le renforcement de l’inclusion des personnes ;
  • l’identification de leviers d’action priorisés et concrets.

La concertation dans le Grand Est

Chaque ARS s’est vu confier le soin de porter une réflexion ciblée sur des thématiques particulières. L'ARS Grand Est organise ainsi la concertation sur les deux thématiques suivantes :

  • Orientation et accompagnement des familles : information, formation, guidance et éducation thérapeutique, pair-aidance (en lien avec les ARS PACA et Centre Val-de-Loire) ;
  • Continuité des parcours et organisation des transitions (en lien avec les ARS Occitanie et Guyane).

L’objectif est de remonter, sur ces deux thématiques et sous forme de fiches, des propositions concrètes et synthétiques présentant :

  • les constats territoriaux, bonnes pratiques identifiées ;
  • les conditions de réussite ou difficultés rencontrées ;
  • les propositions pour un déploiement national ou pour faciliter les projets locaux du même ordre.

En tant que membre d’associations, professionnels du secteur-médico-social et sanitaire et représentant d’administration intervenant dans le champ de l’autisme ou encore d’usagers ou de famille concernés, votre expérience, vos connaissances et vos attendus sont essentiels pour nourrir la réflexion et co-construire ensemble le 4ème plan autisme.

Ces travaux viendront compléter après synthèse les travaux nationaux de façon non exhaustive.

Echéance et modalités de réponse

Une contribution écrite (un format A4, recto-verso maximum) peut être transmise par courriel à l’ARS Grand Est, avant le 25 septembre 2017, au moyen du formulaire ci-dessous, à l’adresse suivante :

ARS-GRANDEST-DMS-PCC@ars.sante.fr