Mise en œuvre du Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Actualité
dame agée

Le plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND) couvre la période de 2014 à 2019. Il fait suite aux plans Alzheimer avec un élargissement à des pathologies comme la sclérose en plaque et la maladie de Parkinson. Focus sur les nouvelles actions mises en place.

Le plan Maladies Neuro-Dégénératives (PMND) est composé de 96 mesures qui répondent aux quatre axes stratégiques suivants :

  • Soigner et accompagner tout au long de la vie et sur l’ensemble du territoire,

  • Favoriser l’adaptation de la société aux enjeux des maladies neurodégénératives et atténuer les conséquences personnelles et sociales sur la vie quotidienne

  • Développer et coordonner la recherche sur les maladies neurodégénératives

  • Faire de la gouvernance du plan un véritable outil d’innovation, de pilotage des politiques publiques et de la démocratie en santé

Logo plan maladies neuro-dégénératives

 

Le plan d'action régional PMND mis en œuvre dès 2017 soutient le parcours prioritaire identifié en faveur des personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives du PRS 2.

Ce parcours décline au niveau régional les orientations nationales pour les maladies neurodégénératives, dans la continuité des précédents Plans Alzheimer, et les priorités d’actions retenues pour le Grand Est, à savoir :

  • Achever le maillage territorial
  • Evaluer les dispositifs mis en œuvre en région dans le cadre du précédent plan Alzheimer
  • Renforcer l’expertise au sein des territoires et les liens entre les professionnels

 

Focus sur deux nouvelles actions mises en place en 2018 :

Dans le cadre de la Mesure 28 qui prévoit de conforter et poursuivre le développement des plateformes d’accompagnement et de répit en soutien des aidants des personnes qu’ils accompagnent, un appel à candidature a été lancé en novembre 2017 pour permettre l’ouverture de quatre nouvelles PFR dans le Grand-Est au regard des besoins des territoires. En effet, il est prévu une couverture de deux PFR par département. Le cahier des charges rédigé par l’ARS prévoit, conformément au PMND, l’ouverture des plateformes aux autres pathologies (SEP et Parkinson).

La mise en place de ces 4 nouvelles PFR est prévue en 2018.

La prochaine étape est d’accompagner l’évolution si besoin des premières plates-formes de répit pour les ouvrir aux autres pathologies neurodégénératives.

Pour en savoir plus sur les Plateformes de répit

La mesure 21 du plan PMND permet de renforcer et adapter l’intervention, au bénéfice des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et des services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD).

L’objectif est de de définir et expérimenter de nouveaux protocoles d’intervention en proposant notamment un temps de psychologue dans les SSIAD. Cette expérimentation est en cours de déploiement dans les 10 départements de la région.