Tous ensemble pour votre santé

Maladies psychiatriques : formation des professionnels de santé

Actualité
Professionnels, établissements de santé
Date de publication
Visuel
Formation_des_professionnels_de_sante
Avec le soutien de l’ARS Grand Est, le GCS - GSM 88 (Groupement de Coopération Sanitaire - Groupement en Santé Mentale 88), a organisé une session de 4 jours de formation qui s’est clôturée le 13 janvier 2017, à destination des professionnels « de terrain » afin de leur faciliter le repérage et une meilleure compréhension des maladies psychiatriques et des troubles qu’elles engendrent.
Corps de texte

L’objectif était d’apporter, aux dix-huit professionnels participants issus de l’AVSEA (Association Vosgienne pour la Sauvegarde de l’Enfance, de l’Adolescence et de l’Adulte) et de la FMS (Fédération Médico-Sociale) une approche théorique et méthodologique appliquée aux situations de travail que les professionnels peuvent être amenés à rencontrer.

Depuis 2015, date de la première session, 40 professionnels (de santé ou issus du milieu associatif) ont été formés et sensibilisés. Les thèmes abordés ont été nombreux et variés : étude de cas cliniques, troubles délirants aigus et chroniques, anxieux ou encore affectifs, développement psychoaffectif de l’enfant, troubles envahissants du développement et troubles de la personne âgée.

Retour sur la formation avec Mme Christine RECOQUE-BOUYER, éducatrice spécialisée au Foyer résidence Ariane à Darney (FMS)

Pourquoi avoir choisi de participer à cette formation ?

Cette formation va me permettre de mieux me positionner face à un public de résidents de plus en plus porteur de troubles psychiatriques, mais aussi de bénéficier « d'outils » pour mieux appréhender les problématiques que présentent ces mêmes résidents, afin d'augmenter la qualité de leur accompagnement.

Quelles thématiques avez-vous abordées ?

Nous avons pu aborder un panel de sujets assez large comme, par exemple, la description de l’offre de soins en psychiatrie dans les Vosges qui nous a permis d'avoir une vue globale. Mais aussi les différences entre psychose et névrose, la conduite d'entretien ou les attitudes à adopter et à éviter. Sans oublier l'approche vis à vis des personnes âgées.

Quels apports en retirez-vous ?

La formation m’a permis de pouvoir être encore plus attentive et de mieux observer les résidents, les inciter à se confier davantage et, pourquoi pas, organiser des groupes de parole.

Est-ce que l'organisation de ces journées vous a convenu et pourquoi ?

Oui, il y avait une très bonne organisation et les intervenants étaient toutes et tous de grande qualité. Nous avons eu un « balayage » le plus large possible de tous les publics et cela a pu toucher aussi bien les professionnels de l'enfance, des jeunes adultes et des personnes âgées. Je suis sortie de cette formation avec des connaissances qui me seront utiles.

Selon vous, quels sont les atouts de cette formation ?

On sentait bien que les intervenants étaient qualifiés, qu'ils maîtrisaient leurs sujets tout en sachant se mettre à la portée des stagiaires, sans aucun jugement. Tous les sujets ont été amenés de manière accessible et j’ai apprécié les échanges, la dynamique de groupe et l’interactivité de cette formation.

Aller plus loin

Les intervenants

Ces différentes sessions ont été animées successivement par quatre médecins psychiatres (Drs Nathalie GANDELET, Lionel DANTIN, Alain SCHANG et Thierry FOUQUET), deux psychologues (Mmes MARET et Anne CHAREF), un cadre supérieur de santé (Fabien LERATE) et trois cadres de santé (Line PETIT, Pascal PETITJEAN et Hervé BOYER).