Tous ensemble pour votre santé

Maladie de Lyme : ouverture d’une unité fonctionnelle de consultation à Strasbourg

Actualité
Visuel
Piqures de tiques
Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) proposent depuis le 1er juillet 2017 une unité fonctionnelle de consultation concernant la maladie de Lyme et les autres infections transmises par les tiques.
Corps de texte

La maladie de Lyme et les infections transmises par les tiques ont fait l’objet d’un plan national publié en septembre 2016. 

Dans le cadre de ce plan, l’axe 3 prévoit « d’améliorer et d'uniformiser la prise en charge des malades ». Il est prévu d’identifier des centres de compétence pour apporter une réponse d’expertise aux patients concernés face aux nombreuses interrogations diagnostiques et thérapeutiques.

La région strasbourgeoise et de façon plus large l’Alsace et les territoires limitrophes, sont connus pour être une zone de haute endémie pour la borréliose de Lyme. La surveillance épidémiologique réalisée depuis plusieurs années a en outre montré la présence d’autres infections transmises par les tiques encore peu connue en France comme l’anaplasmose ou les infections dues au virus TBE.

C’est dans ce cadre que le service des Maladies Infectieuses et Tropicales des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg a ouvert une unité fonctionnelle de consultation le 1 juillet 2017.

Objectifs

Proposer aux patients, suspects d’avoir contractés une maladie de Lyme ou une autre maladie transmissible par les tiques et adressés par leur médecin, une prise en charge ambulatoire adaptée avec : 

  • une évaluation clinique complète réalisée par un médecin infectiologue interniste, 
  • une synthèse diagnostique,
  • une réflexion commune avec le patient sur la démarche diagnostique et si nécessaire la réalisation de tests microbiologiques s’appuyant sur l’expertise du Centre National de Référence des borrélioses de Strasbourg et les autres laboratoires de microbiologie ayant la capacité de détecter la majorité des agents infectieux actuellement connus et transmissibles par les tiques,
  • si nécessaire d’autres examens complémentaires qui pourront être réalisés sur le plateau technique des HUS ou le recueil d’autres avis spécialisés,
  • dans certains cas la proposition d'une hospitalisation conventionnelle ou d'une hospitalisation de jour (ponction lombaire…),
  • la mise en place avec l’accord du patient d’une procédure thérapeutique adaptée aux résultats des examens complémentaires qui sera conforme aux propositions du PNDS (Protocole National de Diagnostic et de Soins) dès que celles-ci seront éditées.

Améliorer la connaissance de ces infections en participant à divers protocoles de recherche clinique actuellement en cours, ou qui seront prochainement mis en place.

Qui peut bénéficier de cette prise en charge ?

Les patients suspects d’avoir une borréliose de Lyme ou toute autre infection transmissibles par les tiques, à la demande de leur médecin traitant.

Une synthèse sera envoyée au médecin traitant et sur demande au patient avec une proposition de prise en charge et de suivi.

Aller plus loin

En savoir plus

Communiqué de presse des HUS

Rubrique ARS : Grand public > Protégez votre santé > Maladies infectieuses 

Plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques

 

Contact

Contenu

Unité de consultation dédiée à la borréliose de Lyme et aux autres infections transmises par les tiques

Prise de rendez vous : 03.69.55.05.18
(numéro accessible du lundi au vendredi  de 8h00 à 17h00)
Nouvel Hôpital Civil
Strasbourg

Mots clés

Veille sanitaire - Surveillance épidémiologique - Maladies infectieuses Prévention et promotion de la santé