Lutte contre le moustique tigre : toujours sous surveillance en Grand Est !

Actualité
Carte postale-Consignes prévention Moustique Tigre (recto)

En Grand Est, le moustique tigre est désormais implanté dans 3 départements : dans le Bas-Rhin en 2015, puis en 2016 dans le Haut-Rhin et enfin en Meurthe-et-Moselle depuis 2021.
A ce jour, les autres départements de notre région ne sont pas impactés par sa présence mais une vigilance est toutefois nécessaire.
Chacun peut participer à sa surveillance et lutter contre son implantation !

Installé depuis de nombreuses années dans nos territoires ultra-marins, il s’est développé en métropole de manière significative et continue depuis 2004. Il est désormais présent dans 67 départements, soit 3 départements supplémentaires depuis 2021, dont celui de la Meurthe-et Moselle.

Ce moustique peut être vecteur des virus du chikungunya, de la dengue et du zika. En effet, le moustique se contamine en prélevant le virus dans le sang d’une personne malade infectée (suite à un voyage en zone tropicale) lors d’une piqûre puis, à l’occasion d’une autre piqûre, transmet le virus à une nouvelle personne.

Point sur la situation en région Grand Est

Dans le cadre de la surveillance des insectes vecteurs de maladies, l’ARS a missionné en Grand Est depuis 2020 des opérateurs habilités afin de déployer un réseau de pièges pondoirs permettant de détecter la présence du moustique tigre, traiter les signalements des particuliers et réaliser des interventions ciblées en vue de ralentir la progression de son implantation et limiter la propagation des maladies vectorielles ainsi que le risque épidémique.

10 nouvelles communes ont été colonisées en  2021 portant à 30 le nombre total de communes colonisées par le moustique tigre en région Grand Est. L’ensemble de ces communes se trouve dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et en Meurthe-et-Moselle, département qui ne compte qu’une seule commune colonisée. Une fois implanté dans un secteur, il est très difficile de l’éliminer.

La liste des communes colonisées est actualisée plusieurs fois par an sur le site : Signalement Moustique de l'ANSES

Pour en savoir plus, consultez les bilans régionaux de la lutte anti-vectorielle (LAV) menée en Grand Est :
LAV Grand Est - Bilan régional 2021 (pdf, 859.96 Ko)
LAV Bilan Grand Est - Moustique tigre 2020 (pdf, 286.8 Ko)

En 2022, les actions de surveillance et d’intervention autour des nouvelles détections et autour des cas humains de maladies transmises par les moustiques se poursuivent.

Des actions de sensibilisation et de formation sont mises en œuvre de manière ciblée, au niveau des collectivités nouvellement colonisées et des établissements de santé des communes concernées par la présence du moustique.

Des interventions préventives (information des habitants sur les bons gestes pour limiter la prolifération du moustique, traitement des gîtes larvaires, réunions publiques, etc.) sont également mises en œuvre sur les communes faisant l’objet d’une vigilance particulière vis-à-vis de l’implantation du moustique.

L’objectif de l’ensemble de ces actions est de lancer une dynamique de lutte afin de ralentir la dispersion du moustique tigre et ainsi diminuer le risque de transmission de maladies vectorielles.

Lutte contre le moustique tigre : journées de formation

Le CNFPT, en partenariat avec le Syndicat de Lutte contre les Moustiques du Bas-Rhin et la Brigade Verte du Haut-Rhin, organise cette année, à Bischheim le 6 mai et à Colmar le 21 octobre, des journées de formation dédiées à la lutte contre le moustique tigre à destination des agents de la fonction publique territoriale du Grand Est.

Retrouvez les modalités d'inscription  ICI

Focus sur le plan d'actions mis en oeuvre à Nancy

Le moustique tigre ayant été détecté sur plusieurs quartiers de la commune de Nancy depuis août 2020, la commune a été déclarée comme colonisée par le moustique tigre au 1er octobre 2021. En concertation avec Altopictus, opérateur de démoustication intervenant sous la responsabilité de l’ARS Grand Est dans le département de la Meurthe-et-Moselle, plusieurs actions sont mises en œuvre pour cette année 2022 :

  • Renforcement de la surveillance de la commune Nancy avec l’installation de 10 pièges pondoirs supplémentaires (17 pièges au lieu de 7 en 2021) en vue de suivre la dispersion du moustique.
  • Mise en œuvre d’une semaine d’actions à mener durant la période estivale comprenant :
  1. L’accompagnement de la commune avec la réalisation par Altopictus d’une formation théorique et pratique d’agents communaux et d’élus sur le rôle de la commune en matière de lutte contre la prolifération du moustique tigre et sur les mesures à mettre en oeuvre pour permettre de réduire les moustiques à la source ;
  2. La réalisation d’interventions autour des potentielles nouvelles détections de 2022 avec des actions de porte-à-porte visant à confirmer ces nouvelles détections et à sensibiliser les habitants aux bons gestes à adopter pour limiter la prolifération du moustique tigre ;
  3. La réalisation d’une réunion publique afin d’informer et sensibiliser les habitants sur la présence, la dispersion et la problématique du moustique tigre.

Moustique tigre (illustration)
Moustique tigre-taille 1 cent euro
De très petite taille (environ 5 mm), il se distingue des autres moustiques par sa coloration contrastée noire et blanche, d’où son appellation commune de "moustique tigre".

L'aedes albopictus, dit moustique-tigre en raison de ses zébrures noires et blanches, est un moustique d'origine tropicale, dont l'expansion est mondiale, favorisée par le développement des transports internationaux et le changement climatique.

Il se développe majoritairement en zone urbaine, terrain propice à sa reproduction et se déplace peu au cours de sa vie (environ150 mètres autour de son lieu de naissance). Ainsi un moustique tigre qui pique une personne est majoritairement né dans la propriété de cette personne ou dans son voisinage.

Il "utilise" les transports routiers et ferroviaires pour se propager, et pond ses oeufs (environ une centaine par ponte) dans des petits récipients (comme des coupelles de pots de fleurs, des pneus usagés, etc.) où se trouve de l'eau, ce qui explique sa diffusion rapide.

Ce moustique est particulièrement nuisible : ses piqûres, douloureuses, interviennent principalement à l’extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d’agressivité à la levée du jour et au crépuscule.

L’Agence régionale de santé rappelle qu’il est important que  chacun participe à la lutte contre ce moustique très nuisant, potentiel vecteur de maladies graves : il existe des gestes simples que chacun peut appliquer pour éviter sa prolifération.
Il revient donc à chacun d’agir !

Quand vous êtes chez vous, prenez le temps d’observer les insectes qui s’y trouvent en essayant de détecter les moustiques tigres, et mettez en œuvre les moyens permettant de limiter leur prolifération : videz les coupelles, nettoyez les gouttières, couvrez les réservoirs d’eau, empêchez la stagnation d’eau dans les piscines hors d’usage, etc.

N'hésitez pas à rechercher ces insectes autour de vous et à envoyer leurs photos sur le site www.signalement-moustique.fr qui vous indiquera si le spécimen est bien un moustique tigre.

Si la présence de moustique tigre est constatée sur un territoire, la collectivité peut être amenée, en lien avec l’ARS et l’opérateur ayant délégation pour les opérations de lutte anti-vectorielle sur le département, à informer les habitants du secteur et les inviter à mettre en œuvre les mesures de prévention pour lutter contre sa présence.

Pour accompagner ces opérations de communication, l’ARS Grand Est propose des documents « clé en main » à adapter, imprimer, et à diffuser aux habitants comme la fiche et la carte postale "Participez à la surveillance du moustique tigre !" qui sont à télécharger ci dessous.

Une version comporte un encart au verso permettant de personnaliser la carte postale avec un ou plusieurs logos pour une opération menée avec des partenaires.

Carte postale-Consignes prévention Moustique Tigre-Partenaires ARS Grand Est (recto)
Carte postale-Consignes prévention Moustique Tigre-Partenaires ARS Grand Est (verso)