Tous ensemble pour votre santé

Lieu de Santé sans Tabac : un dispositif actif en Grand Est

Actualité
Date de publication
Visuel
Vidéo LSST Grand Est
En 2017, le Grand Est comptait 1,2 million de fumeurs quotidiens âgés de 18 à 75 ans et se plaçait ainsi au 4ème rang des régions présentant le plus fort taux de tabagisme.
Face à ce constat, l’ARS a fait de la lutte contre le tabac une priorité régionale dont l'une des traductions opérationnelles est le dispositif "Lieu de Santé Sans Tabac" déjà actif dans plusieurs établissements de santé.
Corps de texte

Le Programme régional de lutte contre le tabac (PRLT) 2018-2022 définit les grandes orientations de la région en matière de lutte contre le tabac et l’ARS Grand Est a fait de cette lutte une priorité régionale en mettant notamment l’accent sur le dispositif « Lieu de santé sans tabac ».

Le dispositif "Lieu de Santé sans Tabac" : adhérer à une démarche active de prévention du tabagisme  

Le Fonds addictions  créé en 2018 a permis le financement de projet d’envergure, innovants, visant à lutter contre le tabac dans tous les milieux. C’est dans ce cadre que le développement de « Lieu de santé sans tabac » a été retenu.

Ce dispositif vise à débanaliser le tabac dans les établissements de santé, à mettre en œuvre une politique active de prévention du tabagisme et à accompagner les personnes désireuses d’arrêter de fumer, patients et personnels de l’établissement.

L’objectif poursuivi en région Grand Est est de faire adhérer à cette démarche au moins 50% des établissements de santé de la région et en priorité :

  • les établissements avec une activité « femme, mère, nouveau né, enfant », au premier rang desquels les maternités.
  • tous les établissements de santé ayant une autorisation de cancérologie.

Dans le cadre de leurs missions de santé publique, les établissements de santé publics et privés, qu’ils appartiennent ou soient associés ou non à un GHT (groupement hospitalier de territoire), doivent s’engager de manière active dans la lutte contre le tabac, en lien étroit avec les acteurs de ville.

En 2018, 6 établissements de la région ont bénéficié d’un financement pour mettre en place au sein de leur structure une démarche LSST. Parmi ces 6 établissements, 3 ont été récompensés par l’octroi du Label LSST remis par le RESSPAD[1]

L’ARS a souhaité valoriser les actions initiées par les 6 porteurs LSST de sa région par la création d’une vidéo à visée pédagogique destinée à être partagée avec les autres établissements pour les inciter à s’engager dans cette démarche.

[1] RESPADD : Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions

La démarche « Lieu de santé sans tabac » se décline autour de trois axes :

  1. Améliorer la santé du patient fumeur en lui proposant systématiquement une démarche de sevrage tabagique avant et pendant son séjour en établissement de santé et en faisant le lien avec son médecin traitant et avec tout professionnel de santé en charge d’accompagner la personne dans l’arrêt du tabac ;
  2. Aider tous les personnels fumeurs des établissements à s’engager dans une démarche d’arrêt du tabac en s’appuyant sur les services santé travail ;
  3. Organiser les espaces des établissements de santé dans une logique de promotion de la santé, afin de favoriser la non-exposition au tabac, en particulier des mineurs et des anciens fumeurs.

1er Colloque régional "Lieu de Santé Sans Tabac" à Metz : Mardi 23 juin 2020 

Suite aux mesures nationales liées au confinement, le colloque est reporté à une date ultérieure (dernier trimestre 2020).

Dans le cadre du soutien au déploiement de la stratégie Lieu de santé sans tabac, le RESPADD, en collaboration avec l’ARS Grand Est et le cabinet Mazars, a le plaisir de vous convier au colloque régional "Lieu de santé sans tabac" le 23 juin 2020 au Metz Congrès Robert Schuman à Metz.

Ce colloque est à destination de l’ensemble des acteurs institutionnels, professionnels de santé et autres intervenants engagés dans les actions de prévention et de prise en charge du tabagisme. Une part importante du programme sera consacrée aux partages d’expériences et à la présentation des premiers résultats de la mise en place de la stratégie LSST en région.

Devenue priorité nationale en 2018, la stratégie Lieu de santé sans tabac bénéficie du soutien financier du Fonds de lutte contre le tabac.

L’inscription au colloque est gratuite mais obligatoire : Inscrivez vous