Les dangers du monoxyde de carbone : relayez la campagne annuelle de prévention

Actualité
Date de publication
Visuel
Vignette StopMonox ARS - Monoxyde 2020
Le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par intoxication en France.

A l’approche de l’hiver, l’ARS Grand Est lance auprès de ses partenaires et du grand public sa campagne d’information annuelle pour prévenir les cas d’intoxication au monoxyde de carbone.

Participez en relayant la campagne "Dites Stop au Monox" !
Corps de texte

Chaque année en France, ce sont environ 4000 personnes qui sont victimes d’une intoxication oxycarbonée. Une centaine de personnes en décèdent.

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il est donc indétectable sans appareil de mesure. Les intoxications liées à ce gaz résultent le plus souvent d’un  dysfonctionnement des appareils à combustion (chaudières au gaz au fioul, au bois) et/ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés. La chaudière est la source mise en cause dans la majorité des cas d’intoxication.Toutes les classes sociales sont concernées par ces intoxications : environ les 2/3 des foyers intoxiqués sont propriétaires-occupants.

Un bilan des intoxications au monoxyde de carbone (CO) est réalisé chaque année : il présente les intoxications survenues pendant la saison de chauffe précédente du 1er octobre 2019 au 30 avril 2020.

Intoxications Monoxyde-Données Grand Est 2019/2020

 

Pendant l’hiver 2019-2020, 89 épisodes d’intoxication au CO ont été recensés en région Grand Est*, exposant 298 personnes à ce gaz. 2 personnes sont malheureusement décédées.

Si les intoxications se produisent la plupart du temps dans un contexte domestique (environ 85% des intoxications ont lieu à domicile), elles surviennent également dans les établissements accueillant du public, les lieux de culte et dans les milieux professionnels.

*Données déclarées à l’ARS en Grand Est au 09/11/2020 pour la période du 1 octobre 2019 au 30 avril 2020, susceptibles d’évoluer.

 

StopMonox - bannière monoxyde 2020

Face à ces accidents pour la plupart évitables, l’ARS se mobilise, comme chaque année, en diffusant une information destinée à prévenir les situations à risque.

Pendant tout l’hiver, l’Agence Régionale de Santé, en lien avec les Préfectures, propose des conseils de prévention à l’aide d’outils de communication dédiés : diffusion de dépliants d’information, d’affiches, de vidéos… et d'interventions sur les réseaux sociaux.

L’ARS Grand Est a développé plusieurs outils pour mieux prévenir et lutter contre les intoxications provoquées par le monoxyde carbone :

Avec tous ces outils, aidez-nous à relayer la campagne et dites "Stop au monox !" 

 

Retrouvez toutes les informations nécessaires dans notre rubrique dédiée : 

Grand public > Protégez votre santé > Habitat, espace clos > Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone ?

Vous êtes professionnel de santé ? Toute intoxication (ou suspicion d’intoxication) au monoxyde de carbone doit faire l'objet d'un signalement au Centre antipoison et de toxicovigilance (CAP-TV).

Consultez la procédure de signalement 

Signaler alerter déclarer