La plateforme territoriale d’appui d’Alsace opérationnelle

Actualité
Inauguration de la PRAG

Le 15 mai dernier, le Réseau d’appui aux médecins généralistes a inauguré en présence du Directeur général de l’ARS et de la Présidente de l’URPS Médecins libéraux Grand Est, la plateforme territoriale d’appui d’Alsace.

Un des enjeux de la loi de modernisation de notre système de santé est de recentrer le système de santé sur les soins de proximité, à partir du médecin généraliste. Dans cette perspective, la loi prévoit la mise en place de plateformes territoriales d’appui.

La PRAG, la plateforme territoriale d’appui d’Alsace, vient en soutien aux médecins traitants (et à l’ensemble des professionnels en accord avec les médecins) qui ont besoin de recourir à des compétences complémentaires pour les patients relevant d’un parcours de santé complexe. Elle est composée à l’heure actuelle de 12 coordonnateurs répartis sur dix antennes couvrant l’ensemble du territoire alsacien et d’une équipe administrative centralisée à Colmar. 

La PTA alsacienne bénéficie d’un financement de la part de l’ARS Grand Est : 1,26 M€ en 2018, puis 1,14 M€ en 2019 et 2020. Deux à trois coordonnateurs supplémentaires rejoindront prochainement les effectifs de la PRAG.

L’Agence régionale de santé Grand Est tient à saluer l’implication des professionnels et l’engagement de l’URPS Médecins libéraux permettant aujourd’hui d’apporter un appui aux professionnels de santé du territoire alsacien et de fluidifier les parcours de santé complexes afin d’améliorer l’organisation des soins au profit des patients.
 

Quelles sont les missions d’une PTA ?

Les professionnels de santé, et en particulier les médecins traitants, sont de plus en plus souvent confrontés à des patients qui présentent plusieurs pathologies, elles-mêmes associées à des problèmes sociaux, psychosociaux ou économiques face auxquels une coordination des réponses est nécessaire.

Les plateformes territoriales d’appui ont pour objectifs d’accompagner les professionnels dans la prise en charge des situations ressenties comme complexes, quel que soit l’âge des patients, à travers trois types de services :

  • information et orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales de leurs territoires afin de répondre aux besoins des patients avec toute la réactivité requise : la plateforme peut par exemple identifier les services permettant d’aménager le logement d’un patient en perte de mobilité, orienter vers les structures spécialisées dans la prise en charge des personnes souffrant d’addiction… ;
  • appui à l’organisation des parcours complexes : la plateforme apporte une aide pour coordonner les interventions des professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux autour du patient ;
  • soutien aux pratiques et initiatives professionnelles en matière d’organisation et de sécurité des parcours, d’accès aux soins et de coordination, en apportant un appui opérationnel et logistique aux projets des professionnels.

Les médecins traitants sont au cœur du dispositif. Ce sont eux qui déclencheront le recours à la plateforme.
 

Constitution des PTA en région Grand Est

Afin de faciliter le déploiement des PTA dans notre région, un comité régional d’accompagnement et de suivi associant l’Agence régionale de santé et l’URPS Médecins libéraux a été mis en place dès mars 2017 pour étudier les projets émergents, identifier les points de vigilance et accompagner la mise en œuvre de ces projets.

Six projets de PTA sont d’ores et déjà engagés (Alsace, Ardennes, Lunéville, Nancy, Reims, Vosges). L’objectif est que d’ici trois ans, l’ensemble des territoires de la région soit couvert par une plateforme territoriale d’appui.