La Maison des adolescents de Strasbourg et l’Agence régionale de santé Grand Est s’engagent dans la lutte contre la radicalisation des jeunes

Communiqué de presse
Santé des populations Politiques de santé

Depuis 2014, avec le soutien des services de la Préfecture (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance) et du fait des demandes de ses partenaires, la Maison des adolescents (MDA) de Strasbourg s’est engagée auprès des familles et des professionnels confrontés à des jeunes dont le discours et les agissements inquiètent en matière de radicalisation.

Corps de texte

Téléchargez le communiqué de presse

Aller plus loin

Documents à télécharger