Je suis un particulier

Actualité
Date de publication
Visuel
Jeunes homme femmes
Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 : situation en Grand Est, gestes barrières, consignes liées aux mesures de confinement et aux personnes contaminées, formalités administratives liées aux arrêts de travail, visites dans les établissements pour personnes âgées, proposer votre aide.
Corps de texte

Un point de situation régional est effectué chaque jour concernant la situation  épidémiologique et les moyens mobilisés.

Reportez-vous à la rubrique Presse de l'ARS Grand Est pour la situation régionale et au point quotidien du Ministère pour la situation nationale (liens ci-dessous).

Sommaire

 

Consignes gestes barrières

Consultez les visuels de la campagne "Même confinés, pas immunisés" rappelant l'importance de continuer à respecter les gestes barrières même confinés et de se faire dépister en cas de doute ou de symtômes

 

 

 

Le virus ne circule pas tout seul, c’est nous tous qui le véhiculons. Les mesures suivantes sont des mesures de bon sens pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
  • Éviter de se toucher le visage
  • Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades

 

 

Visites dans les Ehpad, recommandations pour les proches aidants des personnes âgées / en situation de handicap / malades chroniques

Comment protéger vos proches lors des visites en EHPAD ?

Un de vos proches réside en EHPAD et vous souhaitez continuer à le voir en toute sécurité. Ce document vous indique les conditions dans lesquelles les visites sont possibles pour maintenir des liens qui sont essentiels, tout en protégeant au mieux vos proches de la Covid-19. Dans ce but, le dialogue avec les équipes de l’établissement est important.

Comment protéger vos proches lors des visites en EHPAD ? (Site HAS)

 

 

 

Questions / réponses (site du Ministère des Solidarités et de la santé)

 

 

Réponses à vos questions, numéros utiles

    SOMMAIRE

     

    Comment savoir si vous êtes malade ? Symptômes

     

    Le COVID-19 peut se manifester par :

    • la fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
    • la toux ;
    • des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
    • une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût, ou une diarrhée ;
    • dans les formes plus graves : difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à une hospitalisation en réanimation voire au décès.

    Comprendre le virus : Plus d'informations 

     

     

    Conduite à tenir en cas de symptômes

     

     

    Où me faire dépister ?

     

    Consignes pour les patients malades à domicile 

     

     

    Où jeter les masques, mouchoirs, lingettes et gants ?

     

     

    Plus d'informations

     

    Contact tracing : suivi des malades et des personnes contact en isolement à domicile

    Les ARS sont chargées d'organiser un suivi téléphonique actif et régulier des malades COVID 19 et des personnes contacts isolés à domicile, pour veiller à la bonne compréhension des consignes d'isolement et identifier, le cas échéant  d’éventuels besoins d’accompagnement (social, logistique, psychologique…).

    Protection des données à caractère personnel

    Consultez la rubrique de la protection de vos données personnelles dans le cadre du contact tracing et du suivi individuel

    Sommaire

     

    Poursuite des soins

    Que ce soit sur rendez-vous ou par téléconsultation, il est important de continuer à consulter les professionnels de santé.

    Le suivi des personnes souffrant de maladies chroniques a fortement été perturbé au cours des derniers mois. Pour éviter de possibles risques d’aggravation et des conséquences à court et moyen termes, il est recommandé aux patients de prendre contact par téléphone avec les professionnels de santé habituellement en charge de leur suivi.

    De même, les personnes ressentant des symptômes quels qu’ils soient, ne doivent pas hésiter à appeler leur médecin traitant qui les prendra en charge de la manière la plus adaptée.

    En fonction de la situation, celui-ci pourra proposer :

    • des conseils par téléphone ;
    • une téléconsultation, en vidéo ou par téléphone;
    • une consultation au cabinet, si votre situation l’impose, et dans les conditions qui permettront d’assurer au mieux votre sécurité et celle de votre médecin. Suivez ces consignes, elles sont là pour vous protéger
    • de la même manière, l’organisation d’une consultation auprès d’un spécialiste.

    Venez au rendez-vous à l’heure, mais évitez d’arriver trop en avance pour ne pas croiser d’autres patients. Présentez-vous seul au cabinet. Si vous devez vous faire véhiculer, il est préférable que votre accompagnant patiente à l’extérieur si c’est possible.

    Dans tous les cas, ne suspendez pas vos traitements habituels sans avis médical.

    Si vous ressentez des symptômes associés au Coronavirus (rhume, fièvre, toux, perte de goût/odorat, manifestations cutanées inhabituelles comme des engelures), prévenez votre médecin lors de la prise de rendez-vous. Il vous indiquera la procédure à suivre.

    En attendant, la consultation, ne prenez pas d’anti-inflammatoires, ni de corticoïdes.
    Si vous ressentez des difficultés respiratoires avant le rendez-vous, contactez le 15.

     

     

     

    Téléconsultation, télésoin

    La téléconsultation permet de consulter à distance un médecin, une sage-femme ou un chirurgien-dentiste et le télésoin de communiquer avec un pharmacien ou un auxiliaire médical (infirmier, masseur-kinésithérapeute...).  Vous souhaitez avoir recours à ces modes de consultations ? Le guide détaille leur fonctionnement et l’équipement nécessaire pour chacune… Il précise aussi vos droits et les modalités de remboursement de ces actes. 

    SOMMAIRE

     

    Dispositif d’indemnisation des interruptions de travail des salariés et des non-salariés 

    Un dispositif d’indemnisation des arrêts de travail dérogatoires pour certains publics a été créé dans le cadre de la crise sanitaire. Le dispositif a évolué le 1er septembre pour les personnes vulnérables, et le 3 octobre pour les personnes contacts.

    Depuis le 1er mai 2020, les modalités d’indemnisation des arrêts de travail pour les parents contraints de garder leur enfant ou pour les personnes vulnérables ou les personnes cohabitant avec ces dernières évoluent pour les salariés.

    Ces derniers basculent à compter de cette date dans un dispositif d’activité partielle en lieu et place d’un arrêt indemnisé par l’assurance maladie.

    Sont concernés par cette évolution, les salariés du secteur privé relevant du régime général, du régime agricole ou d’un régime spécial de sécurité sociale.

    Pour les travailleurs indépendants, travailleurs non-salariés agricoles, artistes auteurs, stagiaires de la formation professionnelle et dirigeants de société relevant du régime général, les modalités d’indemnisation en vigueur demeurent applicables postérieurement au 1er mai.

     

     

    Indemnisation chômage

    Vous avez perdu votre emploi pendant la période de confinement. Etes-vous concerné par les nouvelles modalités de calcul de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ? Vous êtes demandeur d’emploi indemnisé et vous arrivez au terme de vos droits au cours de la période de confinement. Dans quelles conditions pouvez-vous bénéficier d’une prolongation de votre indemnisation ? Y a-t-il des modalités spécifiques de prolongation des droits à indemnisation pour les intermittents du spectacle ? Etc.

    Retrouvez toutes les réponses à ces questions.

     

     

    Reprise de l'activité professionnelle

    Déconfinement et conditions de reprise de l’activité

    Protection (travailleurs, emplois, compétences, savoirs-faire

    Questions réponses

    Site du Ministère du travail
    Travailleurs transfrontaliers Site Frontaliers Grand Est

     

    Consultez les rubriques suivantes :

    • Où partir ?
    • Quels sont les contrôles qui s’appliquent aux voyageurs en provenance d’un pays de l’espace européen ?
    • Quelles sont les restrictions qui s’appliquent aux voyageurs en provenance de pays hors de l’espace européen ?
    • Quelle est la procédure pour se rendre dans un territoire d’outre-mer depuis l’étranger ?
    • Comment me rendre sur mon lieu de vacances ?
    • Quels modes d’hébergement possibles ?
    • Les activités : infos pratiques
    • Pour mes enfants
    • Et n’oublions pas d'être prudent…

    Sommaire

     

    Urgences dentaires 

    En cas d'urgence dentaire, veuillez contacter votre chirurgien-dentiste traitant. Si vous n'en disposez pas ou n'arrivez pas à le joindre, contactez le numéro national au 09 705 00 205

    Permanence opticiens

    Afin d'assurer la permanence des soins en santé visuelle, les trois syndicats d'opticiens ont mis en place un service minimum pour les demandes urgentes.

    Sur rendez-vous, vous pourrez avoir accès :

    • au renouvellement de vos équipements cassés ou perdus
    • au renouvellement des équipements inadaptés, uniquement sur présentation d'une ordonnance mentionnant le caractère d'urgence
    • à la délivrance d'un équipement optique pour tout personnel soignant.

    Consultez la liste des magasins assurant la permanence par département

    Consulter le site Urgence Opticiens

    Prévention des accidents domestiques / Hygiène alimentaire

     

     

     

    Centre antipoison Grand Est (Nancy)  : 03 83 22 50 50

    Les centres antipoison donnent des téléconsultations médicales gratuites, en urgence, 24h/24.
    Pour toute situation liée à un toxique, prenez avis et conseil auprès d’un centre antipoison avant de consulter un médecin 
    N’appelez le SAMU en faisant le 15 qu’en cas de détresse vitale

    Eau du robinet

    Pourquoi certaines personnes sentent-elles plus un goût de chlore dans leur eau du robinet ? Le covid19 circule-t-il dans l’eau du robinet ?

    Selon l’OMS, la présence du Covid19 dans les ressources en eau potable est peu probable, et il est sensible aux procédés habituels de potabilisation (filtration, désinfection, etc.) comme de nombreux et divers contaminants microbiologiques des eaux.

    Dans cette période particulière, l’ARS a demandé aux exploitants des réseaux d’eau potable de la région de mettre en œuvre leur plan de continuité d’activité et de veiller à la bonne mise en œuvre d’une désinfection avec, dans le cas d’une désinfection par chloration, le maintien d’un résiduel de chlore dans les réseaux afin de garantir une eau de bonne qualité microbiologique, et conforme aux exigences de qualité microbiologiques. Il n’y a pas de demande d’augmentation des taux de chlore, toutefois, sur la base de cette demande, certains exploitants ont donc vérifié leurs installations de désinfection et certains ont donc pu, à cette occasion, augmenter les taux habituels. Parfois, certains exploitants ont augmenté leur taux de chlore par simple précaution et en vue principalement de rassurer leurs abonnés, cette sur-chloration n’étant pas nécessaire.

    Par ailleurs, la baisse des consommations d’eau dans certains secteurs du fait du ralentissement du tissu industriel et commercial peut induire des temps de séjour plus long dans les réseaux. Ces temps de séjour plus longs favorisent la création de goûts de chlore par une action prolongée de ce dernier, sans que la dose initialement injectée par l’exploitant du réseau n’ait été augmentée.

    Pour toutes ces raisons, certains consommateurs peuvent donc ressentir plus le gout de chlore qu’à l’accoutumée.

    Pour limiter le gout du chlore, il est possible de placer une bouteille d’eau ouverte au réfrigérateur 30 minutes environ avant consommation.

    Rubrique : Grand public > Protégez votre santé > Qualité de l'eau > Eau du robinet

    Eaux de baignade / Eaux de piscines 

    Fréquentation des piscines et eaux de baignade dans le contexte de l'épidémie de COVID

    Aucune étude concernant la survie du SARS-CoV-2 dans l’eau de piscine ou dans les eaux du milieu naturel n’est disponible à l’heure actuelle. Le risque majeur pour les sites de baignade est lié à la promiscuité. C’est le respect strict des mesures générales de distanciation physique préconisées dans le cadre de la crise Covid-19 qui constitue l’élément fondamental et prioritaire de prévention générale.

    Vaccination

    • Vaccination du nourrisson
      La Haute Autorité de la Santé (HAS) rappelle l’importance de maintenir la vaccination des nourrissons, même en cette période de confinement.
      Vaccination du nourrisson : en savoir +
    • Vaccination contre la grippe
      Durant cette saison hivernale 2020/2021, il a été décidé de prioriser dans les deux premiers mois de la campagne de vaccination antigrippale la vaccination des personnes ciblées par les recommandations, conformément à l’avis de la HAS du 20 mai 2020 et dans la mesure où les personnes à risque de complications graves liées à la grippe saisonnière sont sensiblement les mêmes que celles liées à la COVID 19.
      Vaccination contre la grippe : en savoir +

     

    Signalement de chenilles urticantes en Grand Est, notamment dans les Vosges.

    Si vous avez été exposé à des poils urticants de chenilles processionnaires : 
    - En cas de symptômes légers, consultez votre médecin traitant ou un médecin généraliste.
    - N’appelez le 15 ou consultez un service d’urgences uniquement en cas d’apparition de signes graves tels des vomissements, un malaise, des vertiges, des difficultés à déglutir, des difficultés respiratoires ou une atteinte sévère des yeux.

    Il est déconseillé de faire sécher en extérieur les masques respiratoires utilisés dans le cadre de l’épidémie de COVID 19.

    Soutien aux parents

    Être parent(s) en période d’épidémie de coronavirus

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé et la Caisse nationale d'Allocations familiales (CNAF) vous proposent un recensement non exhaustif de ressources fiables et disponibles gratuitement en ligne.

     

    Poursuite des soins

     

    Téléconsultation, télésoin

    La téléconsultation permet de consulter à distance un médecin, une sage-femme ou un chirurgien-dentiste et le télésoin de communiquer avec un pharmacien ou un auxiliaire médical (infirmier, masseur-kinésithérapeute...).  Vous souhaitez avoir recours à ces modes de consultations ? Le guide détaille leur fonctionnement et l’équipement nécessaire pour chacune… Il précise aussi vos droits et les modalités de remboursement de ces actes. 

     

    SOMMAIRE

     

    Je suis en situation de handicap, familles et proches aidants

    Consultez les questions relatives aux :

    • Mesures liées au déconfinement
    • Recommandations sanitaires
    • Mesures d'accompagnement
    • Supports en FALC (facile à lire et à comprendre)

    Comment protéger vos proches lors des visites en EHPAD ?

    Un de vos proches réside en EHPAD et vous souhaitez continuer à le voir en toute sécurité. Ce document vous indique les conditions dans lesquelles les visites sont possibles pour maintenir des liens qui sont essentiels, tout en protégeant au mieux vos proches de la Covid-19. Dans ce but, le dialogue avec les équipes de l’établissement est important.

    Comment protéger vos proches lors des visites en EHPAD ? (Site HAS)
    10 repères pour protéger les aînés sans les isoler
    /system/files/2020-10/20.10.09_10Rep%C3%A8res_EHPAD.PDF

     

    Recommandations pour les proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie, en situation de handicap ou malades chroniques
    /system/files/2020-10/Recommandations%20%20pour%20les%20aidants%20en%20p%C3%A9riode%20de%20covid19_1.pdf

     

    Site santebd (langage Facile à lire et à comprendre FALC)

     

    J'ai une maladie rare

    Consultez les recommandations de chaque filière de santé en maladies rares dans le cadre du Coronavirus.

    Filières de santé Lien

    ANDDI-Rares

    Anomalies du Développement avec ou sans Déficience Intellectuelle de causes Rares

    Recommandations

    Newsletter spéciale COVID-10 avec des informations pratiques à destination des familles et des professionnels de santé 

    BRAIN-TEAM

    Pathologies rares du système nerveux central

    Recommandations spécifiques concernant certaines maladies du système nerveux central (maladies vasculaires du cerveau, maladie de Huntington, syndrome parkinsonien, etc.)

    CARDIOGEN

    Maladies cardiaques héréditaires ou rares

    Recommandations pour les patients atteints de maladies cardiaques héréditaires ou rares vis-à-vis du COVID-19

    DEFISCIENCE

    Maladies rares du développement cérébral et déficience intellectuelle

    Ensemble d’informations, de recommandations, et d’outils

    FAI²R

    Maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares

    Recommandations pour les patients atteints de maladies auto-immunes ou auto-inflammatoires

     

    Recommandations pour le déconfinement des enfants atteints d’arthrites juvéniles idiopathiques, de maladies auto-immunes ou auto-inflammatoires 

    FAVA-MULTI

    Maladies vasculaires rares

    Information COVID-19

    FILSLAN

    Sclérose latérale amyotrophique et autres maladies du neurone moteur

    Recommandations pour les personnes atteintes de SLA ou de maladies du neurone moteur

    FILNEMUS

    Maladies neuromusculaires rares

    Conseils pour la prise en charge des patients atteints de maladies neuromusculaires dans la période du déconfinement à compter du 11 mai 

    FIMATHO

    Maladies rares abdomino-thoraciques

    Consulter les recommandations

    FIRENDO

    Maladies endocriniennes rares

    Information de la SFE et l’Association surrénales

    G2M

    Maladies héréditaires du métabolisme

    Recommandations élaborées par les médecins de la filière des maladies métaboliques par rapport au COVID 19

    MARIH

    Maladies rares immuno-hématologiques

    COVID-19 : information pour les patients ayant une maladie constitutionnelle du globule rouge

    Déficit en G6PD et hydroxychloroquine : communiqué de la filière

    Recommandations des centres de référence pour les différents groupes de maladies immuno-hématologiques

    MHémo

    Maladies hémorragiques constitutionnelles

    Information générale

    Muco/CFTR

    Mucoviscidose et anomalie du CFTR

    Information générale

    NeuroSphinx

    Troubles neurologiques et malformatifs sphinctériens

    Information générale

    Recommandations sur le déconfinement

    ORKiD

    Maladies rénales rares

    Information générale

    OSCAR

    Maladies rares de l’os, du calcium et du cartilage

     

    Recommandations spécifiques pour certaines pathologies

    RESPIFIL

    Maladies respiratoires rares     

    Recommandations des centres de référence pour les patients du réseau RespiFIL

    SENSGENE

    Maladies rares sensorielles

    Information générale

    Vidéos "Comment se protéger en période d'épidémie ?" (lavage mains, utilisation masque, sortir, etc.)

    Gestes barrière pour les personnes déficientes visuelles 

    Gestes barrière en langue des signes 

    TETECOU

    Maladies rares de la tête, du cou et des dents

    Patients porteurs d’une malformation de la tête, du cou et des dents

     

    J'ai besoin d'aide

    Vous êtes en situation de handicap ou vous êtes un proche aidant, et vous êtes en difficulté ? Vous pouvez obtenir de l'aide pour les actes de la vie quotidienne (temps de répit, mode de garde pour votre enfant handicapé si vous travaillez dans un secteur vital, écoute, soutien moral, soutien scolaire pour votre enfant handicapé, aide pour faire des courses...)

     

    Soutien aux parents

    Être parent(s) en période d’épidémie de coronavirus

    Le Ministère des Solidarités et de la Santé et la Caisse nationale d'Allocations familiales (CNAF) vous proposent un recensement non exhaustif de ressources fiables et disponibles gratuitement en ligne.

    Réserve civique

    Inscrivez-vous sur le site de la Réserve civique et choisissez l'aide que vous proposez parmi les 4 missions vitales :

    • Aide alimentaire et d’urgence : je distribue des produits de première nécessité (aliments, hygiène…) et des repas aux plus démunis.
    • Garde exceptionnelle d’enfants : j’aide à garder des enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance.
    • Lien avec les personnes fragiles isolées : je participe à maintenir le lien (téléphone, visio, mail...) avec des personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap.
    • Solidarité de proximité : je fais les courses de produits essentiels pour mes voisins les plus fragiles.
    Cet espace d’engagement est ouvert à tous.

    Les missions proposées respectent les règles pour préserver votre santé et celle des autres.

    Je veux aider (site Réserve civique du gouvernement)

    #jeveuxaider

    Thématique Dispositifs
    Plates-formes d'écoute, d'aide et de prise en charge médico-psychologique
    • Numéro national Grand public
      0 800 130 000 (numéro vert 24h/24 et 7j/7 - Croix-Rouge et réseau national de l'urgence médico-psychologique)
    • Dispositif départemental COVIPSY coordonné par les Cellules d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP) et le Centre Régional du psychotraumatisme
    Ardennes (08)

    03 24 56 63 47 de 7h à 21h

    Meurthe-et-Moselle (54)

    03 83 85 82 00 de 9h à 17h du lundi au vendredi 

    Meuse (55) 0801 90 89 55 du lundi au vendredi de 9h à 13h
    Moselle (57) 03 87 33 33 33
    Bas-Rhin (67)

    03 88 11 62 20 | De 12h à 20h en semaine et 16h à 20h le WE et jours fériés (Covi écoute 67) 

    Autres départements 09 69 39 89 89 (n° vert - l'ARS vous mettra en lien avec le dispositif de votre département)
    Ressources utiles

     

    Aller plus loin