Interprétariat téléphonique : lancement du dispositif en Grand Est pour les médecins et sages-femmes

Actualité
Date de publication
Visuel
Vignette Interprétariat téléphonique
En collaboration avec l'Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) Médecins libéraux, l’ARS a expérimenté depuis 2018 un dispositif d’interprétariat téléphonique. Son évaluation positive permet de l'étendre dès janvier 2021 à tous les médecins libéraux ainsi qu'aux sages-femmes exerçant dans la région Grand Est.
Corps de texte

Un des objectifs du Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux Soins (PRAPS) vise à faciliter la relation soignant/soigné en donnant la possibilité aux professionnels de santé libéraux de recourir à l’interprétariat. C'est dans ce cadre que l’accès à un interprétariat professionnel et de qualité est mis en oeuvre sur toute la région Grand Est à partir de janvier 2021.

L’interprétariat téléphonique apparaît comme une solution adaptée à la plupart des situations, en particulier en médecine de ville et de façon générale lorsque les flux de patients allophones* sont faibles, dispersés dans la journée et hétérogènes du point de vue des langues parlées. Les interprètes professionnels permettent, par leur action, d’établir une communication tant culturelle que linguistique, et de faciliter ainsi l’intégration dans le système de santé.

La mise à disposition d'heures d’interprétariat téléphonique est proposée à ce jour aux médecins et sages-femmes exerçant en libéral en Grand Est. 2021 sera donc une année d'expérimentation à l’échelle Grand Est de ce dispositif.

Environ 185 langues sont proposées par le prestataire dont le russe, géorgien, roumain, serbo-croate, arabe, turque, polonais, arménien, ourdou, ….

* Personne dont la langue maternelle est une langue étrangère, dans la communauté où elle se trouve.

Bandeau visuel Interprétariat téléphonique

Service d'interprétariat téléphonique : le dispositif en pratique 

Un interprète ? Pour quel type de consultation ?

La sollicitation d’un interprète peut être organisée pour n’importe quelle consultation, selon les besoins du médecin/sage-femme libéral(e) qui en fait la demande.

Quelques exemples :

  • Interrogatoire détaillé dans le cadre d’une recherche diagnostique
  • Annonce d’un diagnostic
  • Mise en place d’un protocole de soin – explications administratives relatives aux droits du patient (certificats,…)

Comment adhérer au dispositif ?

  • Etape 1: Il vous suffit d’envoyer un mail à l’association CODAGE (Collectif des dispositifs d’appui en Grand Est), à qui l’ARS a délégué la gestion de ce dispositif, en indiquant  : "Interprétariat" à codage.interpretariat@gmail.com avec vos nom/prénom / type d’activité / code postal et ville de votre lieu principal d’exercice libéral. 

    Pour toute demande d'information complémentaire sur ce nouveau dispositif régional, les médecins et sages-femmes du Grand Est peuvent contacter :
    - pour le territoire lorrain : le « Réseau Gérard Cuny – PTA Métropole du Grand Nancy » au  03 83 45 84 90 - ouverture de 8h00 à 17h30 du lundi au vendredi
    - pour le territoire alsacien : la « PRAG » au 03 67 30 03 67 - ouverture de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 18h00, du lundi au vendredi
    - pour le territoire champardennais : l’ « AAPS PTA Marne et Ardennes » au  03 26 82 88 84 - ouverture de 8h00 à 17h30 du lundi au vendredi.

  • Etape 2 : La structure d’interprétariat, ISM Interprétariat, vous transmettra alors un numéro de téléphone dédié et gratuit ainsi qu'un code confidentiel que vous devrez utiliser à chaque fois que vous ferez appel au dispositif d’interprétariat.

En pratique, comment ça se passe ?

  1. J’organise ma consultation en amont : préparation des questions à aborder et mise en oeuvre d'un environnement propice.
  2. J’appelle le numéro gratuit et dédié puis donne mon code confidentiel, préalablement recueilli lors de mon adhésion au dispositif, ainsi que mon nom. 
  3. Je précise la langue souhaitée et le service se charge de me mettre en relation avec un interprète en moins de 5 minutes.
  4. En début de consultation, je laisse l’interprète se présenter et rappeler son cadre déontologique d’intervention.

En savoir plus : Fiche pratique "Service d'interprétariat téléphonique en Grand Est" (ML/SF)

Logo CODAGE (Collectif des dispositifs d’appui en Grand Est)
L’association CODAGE est le « Collectif des dispositifs d’appui en Grand Est ».
Les futurs DAC, Dispositifs d’Appui à la Coordination, sont les PTA (Plateformes Territoriales d’Appui), les réseaux de santé territoriaux, les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) gérés par les Conseils Départementaux.