Ouverture de la plateforme "MonPsy"

Actualité

En Grand Est, le dispositif expérimental Ecout'émoi a laissé la place à la dynamique nationale MonPsy annoncée par le Président de la République, lors des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie.
Dès ce 5 avril, le dispositif permettra le remboursement de séances chez un psychologue partenaire pour toute personne qui en ressent le besoin orientée par un médecin.

Ecout'émoi

Cette expérimentation concernait les Ardennes, la Meuse, les Vosges, et le territoire de Mulhouse puis la Meurthe et Moselle et la Moselle. Elle visait à mieux repérer les jeunes de 11 à 21 ans présentant des signes de souffrance psychique, pour leur proposer une prise en charge adaptée et facilitée. La cible a pu être étendue aux 6 - 11 ans pour les 2 derniers territoires (54/57) qui ont rejoint l’expérimentation dans sa phase finale fin décembre 2021.

Ecout'émoi prévoyait une consultation médicale d’évaluation et la prescription d’un forfait de prise en charge auprès d’un psychologue libéral (sur la base d’un forfait de 12 séances pour le jeune et/ou les titulaires de l’autorité parentale).

Le renforcement de la formation en santé mentale, pour les professionnels, et l’intégration dans un parcours de soins, pour les jeunes, étaient coordonnés par les Maisons des Adolescents. Une inclusion du public était prévue jusqu'à fin 2021 avec un maintien durant l’année 2022 des suivis psychologiques débutés avant cette date.

Une évaluation finale de l’expérimentation est attendue le premier semestre 2022.

 

Le dispositif national "MonPsy"

Ecout'émoi a laissé la place à une dynamique nationale avec la mise en place de la mesure 18 des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie « Prise en charge par l’Assurance maladie d’une prestation d’accompagnement psychologique réalisée par un psychologue en ville ».

MonPsy est opérationnel sur l’ensemble du territoire français depuis le début du printemps 2022. Il s’adresse à toute personne dès l’âge de 3 ans, présentant des troubles psychiques d’intensité légère à modérée.

Sur adressage d’un médecin, ces patients pourront bénéficier d’un bilan (40€) et d’au maximum 7 séances d’accompagnement psychologique (30€) prises en charge par l’Assurance Maladie avec la participation des organismes complémentaires.

Depuis le mois février et la promulgation des textes officiels, les psychologues volontaires peuvent candidater pour participer à ce nouveau dispositif national.

La plateforme de candidature est accessible pour tous les psychologues volontaires. Entièrement dématérialisée, la procédure de candidature est conçue pour être la plus simple possible. Cette étape est essentielle pour constituer l’annuaire des psychologues partenaires du dispositif « Mon psy » permettant au patient de trouver un psychologue.

Pour être éligibles, les psychologues candidats doivent remplir les critères suivants :

- Etre inscrit en tant que psychologue au registre ADELI ;

- Avoir un parcours attesté/consolidé en psychologie clinique ou psychopathologie ;

- Avoir au moins 3 ans d’expérience clinique.

Ce dispositif doit permettre à chaque psychologue de choisir son niveau d’engagement dans le dispositif MonPsy, tout en poursuivant en parallèle une activité avec ses propres tarifs.

L’annuaire des psychologues partenaires sera disponible le 5 avril 2022 sur le site monpsy.sante.gouv.fr.

Les parcours de prise en charge et les remboursements de séances de psychologues par l’Assurance-Maladie débuteront à ce moment-là.

Aller plus loin

Informations pratiques

Site internet MonPsy En parler, c’est déjà se soigner : https://monpsy.sante.gouv.fr/

Santé mentale des enfants et adolescents : un suivi renforcé et une prévention sur-mesure (Actualité Santé Publique France /17 Janvier 2022) : Santé mentale des enfants et adolescents : un suivi renforcé et une prévention sur-mesure (santepubliquefrance.fr)