L'été en Grand Est : se baigner en toute sécurité !

Actualité
Baignades 2022

En été, les communes ouvrent leurs lieux de baignade autorisés en milieu naturel et connaissent un important pic de fréquentation. La qualité des eaux de ces sites est donc une préoccupation centrale pour l’ARS Grand Est pour garantir la sécurité sanitaire des baigneurs. Le classement montre que 95 % des sites de baignade disposent d’une eau de bonne qualité au regard des normes européennes.

Pour permettre au grand public de trouver un environnement de baignade de qualité, l’Agence Régionale de Santé organise le contrôle des sites de baignade déclarées par les communes dans la région Grand Est. Ces contrôles viennent valider la surveillance mise en place par les gestionnaires des équipements et visent à prévenir l’exposition des baigneurs aux différents risques sanitaires liés à la baignade.

Qualité des eaux de baignade en Grand Est : le classement des sites

Le classement montre que 95 % des sites de baignade disposent d’une eau de bonne qualité au regard des normes européennes Il est établi en fonction des résultats de prélèvement des 4 dernières années (2018 à 2021). Ce mode de classement est représentatif de la qualité de l’eau du site et de sa réelle vulnérabilité naturelle.

Bannière Baignade 2022

Sur les 74 lieux de baignade naturelle déclarés dans les 10 départements du Grand Est (et dont l’accès n’est pas réservé à l’usage exclusif de la clientèle de certains établissements), ce classement montre que pour l’année 2021 :

  • 66 sont classés en excellente qualité
  • 4 sont classés en bonne qualité
  • 1 est classé en qualité suffisante
  • 2 sont classés en qualité insuffisante  

Avant de vous rendre sur un site de baignade en Grand Est, n’hésitez pas à contacter l’exploitant pour connaître les conditions d’ouverture et les modalités de fonctionnement de la baignade.

Téléchargez la liste des sites de baignades du Grand Est avec le classement de qualité des eaux établi sur la base des prélèvements effectués durant les dernières saisons :

Quelles sont les surveillances effectuées en terme de contrôle sanitaire ?

  • Les baignades réglementées sont régulièrement entretenues et surveillées.

Chaque été, l’ARS réalise ainsi un programme de prélèvements sur chaque site de baignade autorisé et accessible au public, qu'il soit aménagé ou non. Le contrôle sanitaire de l’ARS porte sur la recherche de germes témoins de contamination fécale (Escherichia Coli et les entérocoques intestinaux) et de certains paramètres physico-chimiques. Il pourra être renforcé, en particulier sur les sites pour lesquels une vulnérabilité à des pollutions naturelles (cyanobactéries…), accidentelles ou chroniques, aurait été mise en évidence notamment dans les profils de baignade[1]

L’exploitant du site de baignade quant à lui réalise quotidiennement une surveillance de la qualité de l’eau (observations, analyses physico-chimiques) et veille à l’absence de risque sanitaire pour les usagers. Pour rappel, il appartient aux exploitants des sites de baignades de décider de la date d’ouverture de leur site pour la saison estivale 2022, d’organiser les conditions d’accueil du public et de déclarer la baignade auprès de l’ARS. Ensuite, l’ARS recense l’ensemble des déclarations d’ouverture en début de saison et diligente les analyses de contrôle de la qualité de l’eau avant l’ouverture et tout au long de la saison.

Si la sécurité sanitaire des baigneurs n’est pas assurée, l’ARS peut demander temporairement au maire et à l’exploitant la fermeture des sites de baignades pour rechercher les causes de pollution. Un nouveau contrôle est programmé pour permettre une éventuelle levée d’interdiction.
Près de 600 prélèvements et analyses sont réalisés chaque année pour les eaux de baignades en milieu naturel.

  • Les sites non réglementés ne font pas l’objet d’un contrôle sanitaire.

Pour la santé et la sécurité des usagers, leur fréquentation est formellement déconseillée : des arrêtés municipaux peuvent en interdire l’accès. Ce sont en effet des sites où les risques sanitaires de contamination des baigneurs ne sont pas maitrisés. Ces risques peuvent être accentués lors de forts épisodes de chaleurs ou d’épisodes pluvieux ou orageux. Les sites réglementés doivent être privilégiés pour la pratique de la baignade en milieu naturel.

Les prélèvements effectués en cours de saison sur les sites autorisés sont accessibles en temps réel sur le site national : sur ce site vous retrouverez la localisation, les équipements, le profil, le classement et les derniers résultats d’analyse disponibles

Baignades.sante.gouv.fr

[1] Les profils de baignade (ou de vulnérabilité) sont des outils de prévention face aux risques sanitaires et d’amélioration de la qualité des eaux de baignade. Un profil de baignade correspond à l’identification et à l’étude des sources de pollution pouvant affecter la qualité de l'eau et par conséquent présenter un risque pour la santé des baigneurs. Il peut notamment permettre de gérer, de manière préventive (ex : adaptation du contrôle de la qualité de l’eau, fermeture préventive), les contaminations éventuelles du site de baignade et donc l’exposition des baigneurs à un risque pour leur santé.