Hépatite A : pour l’éviter, faites-vous vacciner !

Actualité
Date de publication
Visuel
Hépatite A
Plusieurs cas d’hépatite A ont été observés depuis le début d’année au sein de la population gay et bisexuelle masculine.

L’hépatite A est une maladie très contagieuse qui peut avoir des conséquences graves. Le vaccin protège efficacement et peut même stopper la maladie en cas d’infection très récente. Pour vous protéger, faites-vous vacciner !
Corps de texte

Qu’est-ce que l’hépatite A ?

L’hépatite A est une maladie infectieuse virale s’attaquant au foie. Le virus est différent de celui de l’hépatite B ou de l’hépatite C. Il est essentiellement présent dans les selles. Le principal mode de transmission de cette infection est donc interhumain par voie oro-fécale. La transmission peut ainsi avoir lieu lors de rapports sexuels en cas de contact bouche-anus (anulingus).

Une personne peut être porteuse du virus de l’hépatite A avant de présenter les symptômes et la transmettre à son entourage proche (excrétion du virus dans les selles 10 jours avant le début des symptômes et jusqu’à 3 semaines après).

L’hépatite A peut aussi se transmettre de manière indirecte par la consommation d’eau ou d’aliments consommés crus contaminés (crudités, coquillages, par exemple). La maladie peut dans ce cas évoluer sous forme d’épisodes épidémiques.
 

Cette infection est-elle grave ?

Les formes bénignes ou passant inaperçues sont fréquentes chez les enfants (jaunisses).

La proportion de formes symptomatiques augmente avec l’âge : nausées, vomissements, douleurs abdominales, ictère (jaunisse) dans plus de 70 % des cas chez l’adulte. Une convalescence de plusieurs semaines avec grande fatigue n’est pas rare. La guérison est ensuite complète, il n’existe pas de forme chronique, et elle confère une immunité pour le reste de la vie.

Les formes sévères, ou hépatites fulminantes, sont exceptionnelles mais extrêmement graves et nécessitent une greffe du foie.
 

Les 5 bonnes raisons de se faire vacciner

  1. Un vaccin efficace : la vaccination immunise rapidement et durablement contre l’hépatite A.
  2. Un vaccin nécessaire : chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes pour les protéger et interrompre la circulation du virus.
  3. Un vaccin simple : une seule injection suffit pour protéger rapidement, la seconde dose pouvant être administrée ultérieurement.
  4. Un vaccin sans danger : les réactions sont peu fréquentes et non graves.
  5. Un vaccin gratuit : les personnes se présentant dans les centres de vaccination et les CeGIDD* bénéficient d’une prise en charge gratuite. 
*Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), les hépatites virales et les infections sexuellement transmissibles (IST)

Information pour les professionnels de santé : L’hépatite A fait partie des Maladies à Déclaration Obligatoire. Pour signaler un cas, consultez la rubrique « Alerter, signaler, déclarer ».

Aller plus loin

Liens utiles

Bloc Liens Utiles