Tous ensemble pour votre santé

Groupes d'Entraide Mutuelle (GEM) : retour sur la journée régionale

Actualité
Date de publication
Archivé
Visuel
Equipe soutien
Le 31 janvier 2018, l'ARS proposait aux adhérents, administrateurs, parrains, et partenaires des GEM du Grand-Est un temps de rencontre et d’échanges sur le fonctionnement de ces collectifs et leurs évolutions. Ces réflexions partagées se sont axées autour d’une présentation des résultats de l’étude portée par l’ANCREAI, et de tables rondes pour traiter de la gouvernance des GEM.
Corps de texte

Que sont les GEM ?

Les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) sont des structures de prévention et de compensation de la restriction de participation à la vie en société. Ils accueillent des personnes que des troubles de santé similaires mettent en situation de fragilité. Ils ont pour objet premier, la création d’un lien social et la lutte contre l’isolement ; ainsi, ces groupes sont des lieux de rencontres, d’échanges et de soutien entre les adhérents. Les différentes activités organisées ensemble par les adhérents visent tant au développement personnel qu’à créer des liens avec la communauté environnante.

Ces collectifs de pairs concernés par des problématiques de santé similaires sont innovants et originaux car leur démarche se situe en dehors du cadre habituel de l’action auprès des personnes en situation de vulnérabilité. Les GEM ne constituent en effet pas des structures médico-sociales, et fondent leur action en termes d’insertion sociale, citoyenne et professionnelle sur un projet d’entraide, plutôt que sur des prestations assurées par des professionnels.

Le principe fondamental d’adhésion et de dynamique associative est au cœur du fonctionnement des GEM. Ces collectifs ont effectivement vu leur action encadrée par un cahier des charges renouvelé par l’arrêté du 18 mars 2016 fixant le cahier des charges des groupes d'entraide mutuelle en application de l'article L. 14-10-5 du code de l'action sociale et des familles. Ce texte donne un délai de 3 ans pour initier une vie associative (mobilisation des adhérents du GEM, participation aux décisions et au fonctionnement du GEM) et constituer l’association.

 

Les résultats de l'évaluation qualitative des effets produits par les GEM sur les situations de vie de leurs adhérents

En 2016, la Fédération des CREAI a réalisé pour la CNSA et la DGCS une évaluation qualitative des effets produits par les GEM sur les situations de vie de leurs adhérents. 25 GEM ont participé à cette étude dans ces 6 régions : Grand-Est, Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle Occitanie et Nord-Pas-de-Calais.

Aller plus loin

Contact