Tous ensemble pour votre santé

Directives anticipées : exprimer ses volontés sur les décisions médicales à prendre

Actualité
Date de publication
Visuel
Directives anticipées en fin de vie
Des directives anticipées, pour quoi faire ? Toute personne majeure peut rédiger ses « directives anticipées » concernant sa fin de vie.
Corps de texte

Un questionnement qui peut être difficile à appréhender, mais cette possibilité est donnée à tout un chacun. Il s’agit d’exprimer ses volontés par écrit sur les décisions médicales à prendre lorsque l’on est en fin de vie, sur les traitements ou actes médicaux qui seront ou ne seront pas engagés, limités ou arrêtés.

La fin de vie peut arriver après un accident ou à l’issue d’une maladie grave. Dans ces circonstances, il est possible d’être dans l’incapacité de s’exprimer. Si des directives anticipées ont été rédigées, le médecin et les proches sauront quelles sont les volontés respectives de la personne, même si l’on n’est plus en capacité de s’exprimer.

Bien sûr, envisager à l’avance cette situation est difficile. Mais il est important d’y réfléchir.

Rédiger des directives anticipées n’est pas une obligation.

Aller plus loin

Liens utiles