Création ou renforcement des Équipes Mobiles Psychiatrie Précarité (EMPP)

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Environnement, santé publique et prévention
Statut
En cours

Accroche
La création des EMPP s’inscrit dans la continuité des politiques publiques engagées dans la lutte contre les exclusions dans le domaine sanitaire. Il s’agit de favoriser « une meilleure prise en compte des besoins en santé mentale des personnes en situation de précarité et d’exclusion par la création d’équipes mobiles spécialisées en psychiatrie intégrées dans un dispositif coordonné et global"

Corps de texte

Les Equipes Mobiles Psychiatrie Précarité (EMPP)  sont chargées de favoriser l’accès aux soins de ces publics en situation de précarité et d’exclusion.

Actuellement, le Grand Est compte 10 équipes mobiles de psychiatrie précarité réparties sur l’ensemble du territoire, à l’exception des Vosges et de l’Aube.

Une équipe mobile psychiatrie précarité a 2 principales missions :

  1. D’une part, aller vers les publics en situation de précarité quel que soit le lieu où leurs besoins sont repérés afin de faciliter la prévention, le repérage précoce et identifier les besoins, l’orientation à l’accès au dispositif de soins lorsqu’il est nécessaire.
  2. D’autre part, assurer une fonction d’interface entre les équipes de psychiatrie et les acteurs de première ligne accueillant ces publics ou œuvrant dans le domaine de la lutte contre la précarité et les exclusions, pour faciliter une prise en charge coordonnée.

Compte tenu des crédits délégués dans le cadre des mesures SEGUR et des orientations du PRAPS visant à la création ou au renforcement des EMPP existantes, l’ARS Grand Est lance un appel à projet visant à financer :

  • la création d’une EMPP dans les 2 départements non couverts, à savoir les Vosges et l’Aube,
  • le renforcement des EMPP existantes au regard des besoins identifiés dans les territoires ou dans le cadre des contrats locaux de santé mentale.

Seuls les centres hospitaliers spécialisés peuvent répondre à cet appel à projets.

Vous avez jusqu’au 31 août pour transmettre vos demandes à ars-grandest-departement-prevention@ars.sante.fr.