Tous ensemble pour votre santé

Améliorer la santé et le bien-être des jeunes : inauguration de la première Maison des Adolescents et Jeunes Adultes des Vosges

Actualité
Visuel
inauguration de la première Maison des Adolescents des Vosges
L’inauguration de la Maison des Adolescents et Jeunes Adultes (MDAJA) des Vosges a eu lieu le lundi 11 septembre. Cette nouvelle structure destinée aux 12-25 ans et à leur entourage vise à améliorer la santé et le bien-être des jeunes grâce à une approche pluridisciplinaire.
Corps de texte

Portée par l’Association Vosgienne pour la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (AVSEA), la Maison des Adolescents et Jeunes Adultes (MDAJA) des Vosges a été inaugurée lundi 11 septembre à 18h00, 16 quai Jules Ferry à Epinal.

La MDAJA a pour objectifs d’accueillir, d’écouter, de conseiller et d’orienter les jeunes de 12 à 25 ans sur toutes les questions qui les préoccupent (santé, mal-être, sexualité, droits…). La structure s’adresse également aux familles, aux proches et aux professionnels au contact de jeunes (enseignants, travailleurs sociaux…).

La MDAJA des Vosges fonctionne grâce à la coopération de différents professionnels et institutions permettant ainsi une prise en charge globale des jeunes.

Ce lieu ressource est gratuit, anonyme et confidentiel. Il propose un accueil sur deux sites :

  • Epinal : 16 quai Jules Ferry les lundis et mercredis de 10h à 12h et de 14h à 20h et les mardis de 9h à 12h.
  • Remiremont : 88 bis Place Jules Méline les jeudis de 10h à 17h.

Les jeunes peuvent s’y rendre librement ou prendre contact avec les interlocuteurs par téléphone au 03 29 39 51 38 ou par mail à l’adresse suivante : maisondesados@avsea88.com.

Soutenue par la Ville d’Epinal et la Mission Locale de Remiremont, la structure est financée à hauteur de 156 000 € par l’Agence Régionale de Santé Grand Est, 35 000 € par le Conseil Départemental des Vosges et 12 000 € par la Préfecture des Vosges. Par ailleurs, la Fondation des Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France a contribué au financement de biens matériels à hauteur de 13 000 euros.

La création de cette nouvelle structure témoigne de l’engagement des partenaires en faveur du bien-être et de la santé des jeunes et de la coopération existante entre les acteurs vosgiens.