Améliorer la qualité sanitaire de l’eau potable : 1er bilan du déploiement des PGSSE en Grand Est

Actualité
Vignette Bilan PGSSE

Depuis 2019, l’ARS Grand Est, en collaboration avec HYDREOS et le soutien de nombreux partenaires, encourage la mise en œuvre de Plans de Gestion de la Sécurité Sanitaire des Eaux.
Durant 3 ans, un accompagnement sur mesure a été proposé aux collectivités pour se lancer dans l’élaboration d’un PGSSE.
Cette fin d'année est l'occasion de dresser un premier bilan du dispositif en Grand Est.

Le vendredi 15 novembre 2019, 14 collectivités du Grand Est se sont réunies à Nancy au siège de l’ARS pour signer la charte d’engagement « Plans de Gestion et de Sécurité Sanitaire des Eaux ». Elles ont été les premières en Grand Est à initier la démarche PGSSE d’amélioration continue de la qualité de l’eau potable prônée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ce projet, répond à l'un des objectifs opérationnels du 3ème Plan Régional Santé Environnement. Le dispositif de déploiement et d'accompagnement est piloté par l’ARS Grand Est, en collaboration avec le pôle de compétitivité HYDREOS et soutenu par de nombreux partenaires tels que les agences de l’eau Rhin Meuse et Seine Normandie, le CNFPT, le Conseil Régional, la DREAL et la DRAAF.

Qu’est-ce qu’un PGSSE ?

Un PGSSE est une démarche d’amélioration continue basée sur l’analyse des dangers et l’évaluation des risques depuis l’environnement du captage d’eau, jusqu’au robinet du consommateur.

Les avantages d’un PGSSE sont multiples : développement de la capacité d’anticipation et, à défaut, de gestion de toutes les situations, priorisation des actions et des investissements, renforcement de l’implication de tous les agents du service qui retrouvent un objectif commun, amélioration de la confiance des abonnés dans la qualité de l’eau du robinet et du service,...

Le PGSSE n'est pas une énième étude ou une nouvelle exigence réglementaire, c’est avant tout une démarche de progrès qui replace le gestionnaire du réseau au centre du dispositif en lien avec toutes ses parties prenantes.

Un objectif  :  encourager et accompagner les collectivités dans cette démarche.

Mardi 7 décembre s'est tenu le second webinaire de cette année 2021, en présence d'un public composé en majorité de représentants de collectivités du Grand Est, mais également d'autres régions, de bureaux d’études, de fournisseurs de solutions, d’organismes institutionnels, etc.

Cet événement a permis de présenter un premier bilan de l’action collective expérimentale lancée en région Grand Est depuis 3 ans, avec l'objectif de partager des informations concrètes et des retours d’expériences sur le sujet des PGSSE.
Au programme, des rappels réglementaires et méthodologiques, un bilan de l'expérimentation déployée en région, des retours d’expérience en Grand Est et les perspectives pour l'année 2022.. 

L'occasion également de rappeler la mise à disposition des outils développés pour accompagner les collectivités dans l’élaboration de leur PGSSE :

  • 5 fiches de retour d’expériences de collectivités ayant engagé des PGSSE en France ou en Europe ;
  • 1 plaquette de présentation des PGSSE ;
  • 4 sessions de formation pour les collectivités organisées par le CNFPT
  • 2 sessions de formation pour les bureaux d’études organisées par Hydreos et l’OIEau
  • 1 cahier des charges type pour recruter un prestataire
  • Une expérimentation avec 14 collectivités pionnières qui ont engagé la démarche en avant-première pour partager et faire bénéficier toutes les collectivités du Grand Est de leurs idées, outils, réussites, mais aussi difficultés ;
  • 2 webinaires en 2021 avec plus de 130 participants à chaque session, pour présenter les enjeux, les documents et guides disponibles, et les RETEX des collectivités pionnières.
    Les liens d'accès au replay aux webinaires se trouvent dans le KIT PGSSE.

Vous voulez en savoir plus ? 

     Depuis sa création en mai 2021, le KIT a déjà été téléchargé plus de 200 fois.

Bannière Bilan PGSSE

En 2022, rejoignez la communauté PGSSE du Grand Est !

Au travers de toutes les actions menées depuis 2019 (formations, webinaires, kit PGSSE, etc.), c’est plus d’une centaine de collectivités du Grand Est qui s’intéressent de près à cette démarche.

Aujourd’hui, les premiers PGSSE en Grand Est sont mis en oeuvre ou sont en cours de finalisation.

L’échéance réglementaire pour disposer d’un PGSSE a été fixée par la directive européenne sur l’eau du 16 décembre 2020. Les gestionnaires de réseaux d’eau potable disposeront de 4,5 à 6 ans, selon les cas, après la transposition en droit français, pour disposer d’un PGSSE, ce qui porte cette échéance à l’horizon 2027-2029.

Pour accompagner les collectivités dans l’élaboration de leur PGSSE sans attendre l’échéance réglementaire, l’ARS, en collaboration avec HYREOS et le soutien de ses partenaires, vous propose de poursuivre les actions engagées et de rejoindre la communauté PGSSE pour bénéficier dès 2022 :

  • d'informations récentes disponibles sur le sujet à travers une newsletter ;
  • d’événements techniques sous formes d’ateliers ou de webinaires ;
  • de ressources documentaires actualisées ;
  • de retours d’expériences d’autres collectivités du Grand Est ;
  • de formations ;
  • etc.

Les détails de ce programme d'accompagnement seront présentés début 2022.

Pour en savoir plus, contactez dès à présent :

Les démarches PGSSE peuvent être soutenues financièrement par les agences de l’eau.

Pour toute information sur les conditions d’octroi de cet accompagnement financier, contactez votre agence de bassin : 
> Agences de l’eau Rhin Meuse 
> Agence de l'eau Seine Normandie