1000 premiers jours de l’enfant : soutenir les parents en situation de vulnérabilité

Actualité

La DREETS Grand Est et l’ARS Grand Est s’associent pour lancer un appel à projets d’un montant de 200 000 euros, pour soutenir des projets centrés sur le soutien à la parentalité des populations vulnérables. Cette démarche s'inscrit dans le parcours de santé pour promouvoir la santé des familles et réduire les inégalités de santé, répondant ainsi aux priorités du Projet régional de Santé.

Les 1 000 premiers jours de l’enfant constituent une période essentielle pour le développement et la construction de l’enfant, conditionnant la santé et le bien-être de chacun tout au long de sa vie. En septembre 2019, la commission des 1 000 premiers jours de la vie de l’enfant a été installée, réunissant des praticiens et des chercheurs de tous horizons, spécialistes de la prise en charge sanitaire et sociale des enfants de moins de trois ans et de leurs familles.

Présidée par le neuro-psychiatre Boris Cyrulnik, cette commission a mobilisé des compétences plurielles pour bénéficier d’une approche pluridisciplinaire, réunissant des neuropsychiatres, gynécologues-obstétriciens, pédopsychiatres, psychologues, sages-femmes, professeurs des universités. L’objectif : inscrire leurs réflexions et observations dans le cadre d’une réforme en profondeur de la politique de petite enfance du Gouvernement. Les conclusions ont permis d’identifier de manière très précoce les pratiques préventives permettant de lutter contre les fragilités et les inégalités qui se creusent dès la naissance.

Remis le 8 septembre dernier, le rapport issu de la commission émet un certain nombre d’observations, de réflexions et de recommandations parmi lesquelles la nécessité d’investir davantage dans l’accompagnement des familles et des enfants pendant cette période cruciale de la petite enfance. Ces réflexions ont toutes pointé l’importance de ces 1 000 premiers jours, comme une période cruciale pour les premiers apprentissages, le développement cognitif, affectif et la sociabilité.

L’ARS -dans le cadre de la politique visant à réduire les inégalités de santé- et la DREETS - dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et le soutien aux publics fragiles-, s’associent pour lancer un appel à projets commun d’un montant de 200 000 euros, afin de soutenir des projets centrés sur le soutien à la parentalité des populations vulnérable.

Le cahier des charges est disponible sur les sites internet de l’ARS et de la DREETS Grand Est.  

La date limite de dépôt des projets est fixée au 13 Août 2021 minuit, pour une décision en septembre 2021.

 

DREETS : Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités